Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Poursuite au Maroc des consultations politiques inter-libyennes, Leon à Bruxelles


Lundi 23 Mars 2015 modifié le Lundi 23 Mars 2015 - 15:04

Les consultations inter-libyennes ont repris lundi à Skhirate, près de Rabat, en vue de trouver une solution pacifique à la crise en Libye. Les parties négocient en l'absence du représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye, Bernardino Leon, qui s'est rendu à Bruxelles pour participer ce lundi à une réunion des maires des villes libyennes.




Le médiateur onusien devrait se rendre par la suite à Tripoli pour se réunir dans la soirée avec le président et certains membres du Congrès national général (CNG), dit parlement de Tripoli.

M. Leon avait fait part dimanche soir à Skhirate de la préoccupation des Nations unies quant à l'escalade militaire de ces derniers jours en Libye, appelant les parties à "accélérer au maximum" les discussions en vue d'un accord à même de sortir la Libye de la crise qui sévit depuis plusieurs mois.

L'émissaire onusien avait démenti par la même occasion les rumeurs concernant une éventuelle suspension des pourparlers, suite à la reprise des bombardements contre la capitale Tripoli et d'autres villes du pays. Il avait annoncé que toutes les parties vont rester au Maroc pour y poursuivre les discussions.

Les négociations politiques inter-libyennes avaient repris, vendredi matin à Skhirate, avec la participation des représentants des différentes parties au conflit, en présence de plusieurs ambassadeurs étrangers en tant qu'observateurs, sous les auspices de l'organisation des Nations unies.

M. Leon continue de se réunir séparément avec chacune des délégations, en vue de rapprocher les positions des représentants du CNG et du parlement internationalement reconnu dit "parlement de Tobrouk", ainsi que des négociateurs indépendants.

Parmi les principaux points à l'ordre du jour de ces pourparlers figurent notamment l'instauration d'un cessez-le-feu, le rétablissement de la sécurité, le désarmement des groupes armés et la formation d'un gouvernement d'union nationale.


Lundi 23 Mars 2015 - 15:01





Nouveau commentaire :
Twitter