Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Pourparlers politiques inter-libyens au Maroc: Bernardino Leon rencontre les délégués du CNG


Vendredi 26 Juin 2015 modifié le Vendredi 26 Juin 2015 - 11:50

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies pour la Libye, Bernardino Leon, a rencontré, jeudi soir à Skhirate, près de Rabat, où se s'est ouvert un nouveau round de pourparlers politiques inter-libyens, les représentants du Conseil national général (CNG), dit "parlement de Tripoli", pour examiner les remarques du CNG sur la dernière monture du projet d'accord politique final présenté par la Mission des Nations unies d'appui en Libye en vue de sortir la Libye de la crise qui y sévit depuis la chute du régime Kadhafi.




Pourparlers politiques inter-libyens au Maroc: Bernardino Leon rencontre les délégués du CNG
Les Libyens ainsi que les pays de la région et la communauté internationale attendent les résultats de ces pourparlers qui sont à leur 6e round au Maroc, a déclaré le responsable onusien à la presse au terme de cette rencontre, notant qu'il rencontrera vendredi les autres parties, à savoir le parlement internationalement reconnu dit "parlement de Tobrouk" et les indépendants.

Et M. Leon d'ajouter que son équipe planchera sur les remarques présentées par parties libyennes au conflit, relevant que la dernière monture du projet d'accord final a été acceptée par les parties en tant que base d'une solution politique à la crise en Libye.

Selon l'émissaire onusien, l'ONU cherche à concilier et à rapprocher les positions des principales parties au conflit, se disant optimiste quant à la possibilité de parvenir à un accord définitif au conflit en Libye.

Le projet, qui selon le responsable onusien, propose une solution "où il n'y a ni vainqueurs ni vaincus", a été élaboré sur la base des observations apportées par les parties lors du 4e round de pourparlers tenu mi-avril dernier à Skhirate.

Le document propose une solution axée sur plusieurs éléments fondamentaux, dont la formation d'un gouvernement d'union nationale, une autorité législative représentée par le parlement élu en juin 2014 pendant toute la période de transition et un Conseil Supérieur de l'Etat, en tant qu'autorité consultative maximale du pays.

Skhirate a abrité cinq rounds des pourparlers politiques inter-libyens sous les auspices du représentant onusien, avec la participation des principales parties prenantes, notamment les deux parlements rivaux. Le cinquième round avait eu lieu début juin, à l'issue duquel les parties libyennes ont réagi "positivement" à la dernière proposition d'accord politique global présentée par l'ONU pour sortir la Libye de la crise, selon M. Leon.
Vendredi 26 Juin 2015 - 07:53





Nouveau commentaire :
Twitter