Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Pourparlers politiques inter-libyens à Skhirat: la délégation de Tripoli invitée à rejoindre le dialogue la semaine prochaine pour signer le projet d'accord politique


Vendredi 3 Juillet 2015 modifié le Vendredi 3 Juillet 2015 - 12:48

Un appel a été lancé, jeudi soir à Skhirat (banlieue de Rabat), à la délégation du Congrès général national (Parlement de Tripoli), pour rejoindre les pourparlers politiques inter-libyens, la semaine prochaine, afin de signer le projet d'accord politique.




Un appel a été lancé, jeudi soir à Skhirat (banlieue de Rabat), à la délégation du Congrès général national (Parlement de Tripoli), pour rejoindre les pourparlers politiques inter-libyens, la semaine prochaine, afin de signer le projet d'accord politique.

Lors d'un point de presse en marge des pourparlers politiques inter-libyens, le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Libye et chef de la Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul), Bernardino Leon a invité les membres de la délégation du Parlement de Tripoli à rejoindre, dans les prochains jours, les négociations pour que toutes les parties belligérantes puissent parapher le projet d'accord politique.

Après avoir exhorté les différentes parties à faire preuve de calme et de retenue en perspective de la formation d'un gouvernement d'union nationale, le représentant onusien a appelé la communauté internationale et les pays voisins à appuyer cet accord pour la paix.

Cet accord représente une opportunité "historique" pour le peuple libyen afin de parvenir à une solution globale et tourner la page de ce conflit, a insisté M. Leon qui a tenu par la même occasion à remercier les autorités marocaines pour les mesures prises afin d'assurer le succès de ces négociations.

De leurs côtés, les représentants du Parlement de Tobrouk et des indépendants ont signé un communiqué conjoint pour rassurer le peuple libyen et l'informer de la teneur des discussions menées depuis la reprise du dialogue, annonçant leur acquiescement quant au texte de l'accord politique qui est de nature à permettre au pays de parvenir à la solution escomptée.

Les signataires du communiqué soulignent qu'avant le paraphe de cet accord prévu la semaine prochaine à Skhirat, "l'occasion est encore offerte devant nos frères pour rejoindre ce consensus et assumer leur rôle dans le processus politique", exprimant le souhait que la décision prise sera positive et en harmonie avec l'esprit de consensus qui prévaut au sein de la société libyenne.

Ils se sont, par la même occasion, engagés juste après le paraphe de cet accord à former un gouvernement d'union nationale qui s'attèlera immédiatement sur la réalisation des aspirations du peuple libyen et la mise en œuvre des dispositions contenues dans les annexes de cet accord dans le cadre d'un consensus avec toutes les parties participant à ce dialogue.

Après avoir appelé tous les Libyens à ne pas rater cette opportunité pour mettre fin au conflit, les signataires de ce document ont invité les différentes parties prenantes ce processus à soutenir cet accord et à réunir les conditions nécessaires pour sa mise en oeuvre.

Ils ont saisi cette occasion pour remercier le Royaume du Maroc, Roi, gouvernement et peuple, pour ses efforts afin d'aider les parties à parvenir à une solution politique à la crise libyenne.

Le Représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Libye et chef de la MANUL, Bernardino Leon tient des réunions avec les protagonistes de la crise libyenne (parlement de Toubrouk, parlement de Tripoli et des indépendants) dans le but de recueillir leurs observations et propositions au sujet du projet d'accord politique qui comporte des dispositions spéciales relatives à la formation d'un gouvernement d'union nationale, du Conseil supérieur d'Etat et aux mesures de confiance et de sécurité.
Vendredi 3 Juillet 2015 - 12:46





Nouveau commentaire :
Twitter