Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Pourparlers inter-libyens de Skhirat : Le parlement fait état de " fortes possibilités " d'annoncer un accord global à la crise


Lundi 8 Juin 2015 modifié le Lundi 8 Juin 2015 - 23:30




Il y a de fortes possibilités d'annoncer un accord global visant à mettre fin à la crise politique et militaire en Libye lors des prochains jours, a indiqué lundi Abdellah Atamna, conseiller politique de la présidence du parlement libyen et de la commission de dialogue aux pourparlers politiques inter-libyens, qui devront reprendre en début de soirée à Skhirat (Maroc).

"Je serai plus optimiste que le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye, Bernardino Leon, pour dire que les parties sont d'accord entre 90 et 95 pc sur les termes du projet d'accord global" visant à sortir la Libye de la crise dans laquelle elle s'est enfoncée depuis la chute du régime du président Muammar Kadhafi, a indiqué M. Atamna dans des déclarations à la presse.

Les parties ne se sont pas mises d'accord notamment sur les noms des membres du gouvernement d'unité nationale et du conseil national supérieur d'Etat ainsi que sur les compétences des deux institutions, entre autres, a-t-il dit, notant que "comme partout dans le monde, il n'y a jamais un accord à cent pour cent".

La menace terroriste en Libye interpelle tout le monde pour accélérer les discussions en vue de parvenir à un accord global à la crise dans le pays, a ajouté M. Atamna, faisant observer que la communauté internationale est "très préoccupée" par l'ampleur de la menace terroriste, de l'extrémisme, de l'immigration clandestine et du conflit en Libye qui n'a que trop duré, d'où l'importance du déplacement des négociateurs à Berlin prévu mercredi pour rencontrer les ministres des affaires étrangères des pays membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU.

Les représentants des principales parties libyennes au conflit se retrouvent à Skhirat pour un 5ème round de pourparlers politiques pour le rétablissement de la paix en Libye.

La reprise des discussions avait été annoncée vendredi par la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul), qui s'est dite "convaincue que cette rencontre sera décisive".

Lors de ce nouveau round, les négociateurs plancheront sur un nouveau projet d'accord politique sur la base des dernières observations faites par chacune des parties.

La ville de Skhirat avait abrité quatre rounds des pourparlers politiques inter-libyennes visant à trouver une issue politique au conflit en Libye.

Ces discussions se déroulent sous les auspices du représentant spécial du secrétaire général pour l'ONU, Bernardino Leon, avec la participation des principales parties, notamment les deux parlements rivaux et en présence de plusieurs ambassadeurs européens.

Parmi les principaux points à l'ordre du jour de ces pourparlers figurent notamment l'instauration d'un cessez-le-feu, le rétablissement de la sécurité, le désarmement des groupes armés et la formation d'un gouvernement d'union nationale, qui permettra de préserver la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Libye.
Lundi 8 Juin 2015 - 23:29

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter