Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Pourparlers inter-libyens au Maroc: un projet d'accord politique soumis aux rivaux libyens par l'ONU


Dimanche 13 Septembre 2015 modifié le Dimanche 13 Septembre 2015 - 17:03

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Libye et chef de la Mission d'appui de l'ONU en Libye (MANUL), Bernardino Leon, a affirmé, dans la nuit de samedi à dimanche à Skhirat (Maroc), que le processus de règlement a atteint "un point de consensus", indiquant que la mission onusienne remettra aux parties libyennes, plus tard dans la journée, le projet final de l'accord.




S'exprimant lors d'une conférence de presse en marge des négociations politiques inter-libyennes qui se tiennent depuis jeudi à Skhirat, M. Leon a souligné que le texte qui sera distribué jouira "du plein soutien" de toutes les parties libyennes, formant le vœu de voir la Chambre des représentants, basée à Toubrouk, et le Congrès général national (CGN) l'approuver dans les prochains jours.

Le texte de ce projet final contient des propositions du CGN, qui n'avait pas pris part au paraphe de l'accord de juillet dernier, a souligné M. Leon, saluant l'esprit d'entente manifesté par les participants à ce dialogue qui "ont su mettre les intérêts de leur pays au-dessus de toute autre considération".

"Aujourd'hui est une journée importante pour la Libye et pour les Libyens parce que leurs représentants ont fait un effort extraordinaire afin d'arriver à cet accord", a dit le représentant onusien, relevant que "les parties ont fait preuve de volonté politique, de flexibilité et de générosité pour être créatifs et trouver des formules leur permettant d'atteindre ce point de consensus".

La délégation du CGN partira à Tripoli pour 48H afin de "proposer le texte à leurs collègues et vont rentrer avec les noms qu'ils vont proposer pour le gouvernement d'unité nationale", a précisé M. Leon, en émettant l'espoir de pouvoir parvenir à un accord sur le gouvernement d'unité nationale et signer un accord dans ce sens le 20 septembre.

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Libye n'a pas manqué de remercier le Royaume du Maroc pour son hospitalité, saluant le rôle des ambassadeurs des Etats soutenant ce processus de règlement.

M. Leon avait réaffirmé, jeudi, la nécessité de parvenir à un accord avant dimanche prochain.

La ville de Skhirat a abrité, en juillet dernier, le paraphe d'un accord entre les différentes parties présentes, y compris les chefs des partis politiques qui ont pris part au 6è round des pourparlers politiques inter-libyens sous les auspices de l'ONU, mais en l'absence des représentants du CGN.

Depuis la chute du régime Kadhafi, la Libye est plongée dans une crise politique et sécuritaire sans précédent sur fond de lutte pour le pouvoir entre le gouvernement provisoire libyen et la chambre des représentants libyenne (parlement de Tobrouk), reconnus par la communauté internationale, et le CGN non reconnu par la communauté internationale.
Dimanche 13 Septembre 2015 - 11:18





Nouveau commentaire :
Twitter