Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Pourparlers inter-libyens à Skhirat : Le CGN dément son retrait du dialogue et affirme qu'il continuera à chercher un règlement réaliste à la crise libyenne


Samedi 12 Septembre 2015 modifié le Dimanche 13 Septembre 2015 - 12:23

Le président de la délégation du Congrès Général National (CGN) aux pourparlers inter-libyens de Skhirat, Awad Abdessadek a démenti, samedi, les allégations laissant entendre le retrait du CGN des sessions du dialogue.




"Nous démentons cette information", a-t-il déclaré à la presse en marge de ces pourparlers qui se poursuivent pour le 3ème jour à Skhirat, ajoutant que "nous poursuivrons les négociations en vue de parvenir à une solution réalisable sur le terrain en Libye".

Awad Abdessadek a, toutefois, fait part de "l'attachement" du CGN aux amendements qu'il a apportés à l'accord paraphé en juillet dernier à Skhirat, soulignant que "l'ébauche de l'accord sera discutée à nouveau et inclura ces modifications". "Nous rassurons tous les Libyens que les amendements seront intégrés à l'accord et que le CGN est toujours présent à Skhirat et parviendra à une solution bientôt", a-t-il poursuivi.

La délégation du CGN, absent lors des deux derniers rounds du dialogue à Skhirat, a discuté avec le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Libye Bernardino Leon, lors des deux derniers jours, l'ensemble des amendements proposés, a-t-il indiqué, assurant que les "négociations ont franchi plusieurs étapes, mais quelques points restent en suspens".

M. Abdessadek a, d'autre part, émis l'espoir de parvenir, aujourd'hui, à un accord au sujet des amendements.

Les séances des pourparlers politiques inter-libyens, qui se déroulent sous les auspices de la Mission d'appui de l'ONU en Libye (MANUL), ont repris, samedi dans l'après-midi à Skhirat, dans la banlieue de Rabat.

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Libye et chef de la MANUL, Bernardino Leon a réaffirmé, jeudi, la nécessité de parvenir à un accord avant le 20 septembre courant.
Samedi 12 Septembre 2015 - 18:08





Nouveau commentaire :
Twitter