Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Pour la France, le rôle du Roi Mohammed VI pour faciliter la reconstruction et la réconciliation nationale au Mali est "très positif, constructif et important"


Vendredi 21 Février 2014 modifié le Vendredi 21 Février 2014 - 15:42




Romain Nadal, porte-parole du Quai d'Orsay
Romain Nadal, porte-parole du Quai d'Orsay
La France a déclaré vendredi que le rôle du Roi Mohammed VI pour faciliter la reconstruction et la réconciliation nationale au Mali est un « rôle très positif, constructif et important »

Qualifiant le processus malien de réconciliation nationale de « très important », le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, M. Romain Nadal, a indiqué que ce processus va permettre au Mali de renouer avec la stabilité.

« Nous saluons à ce titre le rôle que le roi du Maroc peut jouer pour faciliter la reconstruction et la réconciliation nationale au Mali. C'est un rôle très positif, constructif et important », a-t-il déclaré lors d’un point de presse.

Le ministère français des Affaires étrangères avait indiqué, jeudi, que la visite du Souverain à Bamako est une "nouvelle preuve de la mobilisation de la communauté internationale en faveur du Mali".

Le Roi Mohammed VI a entamé mardi une visite officielle de cinq jours au Mali. En six mois, c'est le deuxième voyage au Mali du Roi du Maroc, invité d'honneur du nouveau président Keïta à sa cérémonie d'investiture du 19 septembre 2013 à Bamako, après son élection en août.

Le Souverain marocain avait été accueilli à l'aéroport de Bamako par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta. Une salve de 21 coups de canon, réservée aux hôtes de marque, a salué l'arrivée du Roi, acclamé par des milliers de personnes massées le long de la route entre l'aéroport et le centre-ville.

Cette nouvelle visite se tient au moment où se déroulent à Bamako des réunions préparatoires à des négociations de paix avec les groupes armés du nord du Mali, dont la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA).

Les groupes jihadistes en ont en grande partie été chassés par une intervention armée internationale lancée le 11 janvier 2013 à l'initiative de la France, toujours en cours.

Une intervention soutenue par le Maroc - partenaire privilégié de la France - qui, bien que n'ayant pas de frontière commune avec le Mali, est concerné par les menaces que font peser les groupes jihadistes sur toute la région, Maghreb et bande sahélo-saharienne.

Avec l'accord du président Keïta, le Roi Mohammed VI a reçu le 31 janvier en audience Bilal Ag Achérif, secrétaire général du MNLA, l'incitant au dialogue avec le gouvernement malien, alors que ce mouvement venait de claquer la porte d'une réunion "exploratoire" organisée à Alger avec les groupes armés du nord du Mali.

Selon le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zahabi Ould Sidi Mohamed, "c'est à la demande personnelle du président malien que le roi a récemment reçu les responsables du MNLA, pour apaiser la situation. Nous ressentons déjà les résultats positifs de cette rencontre. Le Mali n'est la chasse gardée de personne, le Roi est chez lui au Mali".

Vendredi 21 Février 2014 - 14:37

Par Hasna Daoudi





1.Posté par Basile de Bamako le 21/02/2014 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Maroc a signé plein d'accords avec le Mali. C'est bon pour la reconstruction de notre pays . Et si le roi du Maroc, ami du peuple malien, peut aider aussi à la réconciliation entre Maliens, c'est formidable car il n'y a pas de développement sans stabilité et sans paix. C'est un rôle à saluer comme nous saluons l'intervention française qui a sauvé notre pays.

2.Posté par Kayzy le 21/02/2014 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La France reconnaît le rôle du Maroc, voilà une bonne chose. Mais le Maroc a toujours agi pour la stabilité et la paix dans cette région sensible. Une vision moins étriquée que son voisin et plus réconciliatrice. Bravo pour le roi et sa vision large.

3.Posté par Boubker le 21/02/2014 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
main a main avec nos freres maliens,,,que de bons souvenirs au college francais de montreal avec les maliens et les senegalais...
le roi est sincere dans sa demarche, il est jeune et visionnaire

4.Posté par Mohcnie le 21/02/2014 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Maroc intervient aussi au nom de la France et de l’Europe.

Nouveau commentaire :
Twitter