Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Portugal : adoption d'un 2è budget rectificatif sur fond de protestations


Vendredi 12 Septembre 2014 modifié le Vendredi 12 Septembre 2014 - 12:17

Des centaines de militants de la confédération générale des travailleurs portugais (CGTP) ont manifesté jeudi devant le Parlement, au moment où les députés votent la version finale du 2è budget rectificatif pour l'année 2014.




"L'adoption du budget rectificatif montre que le gouvernement ne compte pas changer sa politique (d'austérité), mais au contraire il s'est engagé à la consacrer en profondeur", a affirmé le secrétaire général de la CGTP, Arménio Carlos, cité par le quotidien Correio da Manha.

"Après le 15 octobre, date de présentation du budget 2015, la CGTP compte intensifier sa lutte syndicale, car il sera nécessaire d'apporter une réponse adéquate à la politique prônée par le gouvernement", a-t-il souligné.

Selon le gouvernement, ce budget devra permettre au Portugal de respecter son objectif de ramener le déficit public à 4 % du PIB et corriger les effets des décisions de la Cour constitutionnelle qui a rejeté plusieurs mesures d'austérité.

Parmi les mesures censurées figurait une baisse des salaires des fonctionnaires supérieurs à 675 euros, remplacée partiellement par d'autres coupes de 3,5 % à 10 % dans les salaires de la fonction publique à partir de 1.500 euros.

Le texte a été approuvé par les élus de la coalition gouvernementale de centre droit, qui dispose d'une majorité confortable à l'Assemblée. L'ensemble de l'opposition de gauche a voté contre.

Une première version avait été approuvée par le Parlement portugais le 4 septembre courant.

Le budget rectificatif table sur un surplus de recettes de plus de 1,6 milliard d'euros, dû notamment à une reprise de l'emploi. La baisse du taux de chômage, qui devrait se situer cette année à 14,2 %, contre les 15,4 % prévus jusqu'ici, a généré une "réduction des indemnités de chômage et une hausse des recettes fiscales et cotisations sociales", selon le document.

L'Etat pourra ainsi encaisser des recettes fiscales de près de 37 milliards d'euros, soit 1,16 milliard de plus que prévu. La Sécurité sociale dégagera, de son côté, un excédent de 764 millions d'euros, soit 504 millions de plus que budgété.

Sous assistance financière de l'Union européenne et du Fonds monétaire international jusqu'en mai dernier, Lisbonne s'est engagé à ramener son déficit public à 4 % du PIB contre 4,9 % en 2013, puis à 2,5 % l'an prochain.

Proche du parti communiste portugais, la CGTP est la principale confédération syndicale du pays.
Vendredi 12 Septembre 2014 - 12:15





Nouveau commentaire :
Twitter