Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Plus d'un demi-million de migrants ont gagné cette année l'Europe via la Méditerranée (OIM)


Mardi 29 Septembre 2015 modifié le Mardi 29 Septembre 2015 - 12:48




Plus d'un demi-million de migrants et réfugiés ont gagné l'Europe via la Méditerranée depuis le début de l'année et environ 3.000 sont morts ou disparus, selon les chiffres du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR).

Quelque 383.000 personnes sont arrivées en Grèce et 129.000 autres en Italie, a précisé mardi l'agence onusienne, ajoutant que 54 pc des réfugiés sont des Syriens et 13 pc sont des Afghans.

Selon le HCR, un total de 2.980 migrants et réfugiés ont trouvé la mort ou sont portés disparus, alors qu'ils tentaient de rejoindre le Vieux Continent par des voies maritimes périlleuses.

L'opération Frontex menée par l'Union européenne pour le sauvetage en Méditerranée a permis de sauver des dizaines de milliers de vies humaines ces derniers moins, mais sans empêcher la mort de centaines de personnes en mer.

Quelque 1.151 personnes ont été secourues en Méditerranée dans la seule journée de lundi, lors de onze opérations distinctes coordonnées par les garde-côtes italiens au large des côtes libyennes.

L'ONU avait appelé, la semaine dernière, l'UE à saisir "une dernière chance pour sortir de l'impasse sur la répartition des migrants, pour faire face à une situation de plus en plus chaotique et imprévisible".

Pour le Haut-commissariat aux réfugiés, un programme de relocalisation de 120.000 personnes "ne suffira pas à stabiliser la situation à ce stade de la crise" qui nécessite un renforcement des capacités d'accueil de manière permanente.

L'afflux incessant des migrants qui a déjà submergé des pays comme la Grèce et la Hongrie va bientôt contraindre l'UE à revoir ses objectifs à la hausse en matière d'accueil, a estimé le Haut-commissariat.

La Commission européenne se prononce en faveur d'une clé de répartition sur base de quotas, alors que certains Etats membres veulent privilégier les questions de l'aide à ceux qui en ont le plus besoin et la lutte contre les réseaux de trafiquants humains.

Mardi 29 Septembre 2015 - 12:47





Nouveau commentaire :
Twitter