Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Pierre Lellouche emploie "illégalement" une femme de ménage sans-papiers


Lundi 16 Avril 2012 modifié le Lundi 16 Avril 2012 - 16:01

Pierre Lellouche emploie une femme de ménage Mauricienne sans-papiers depuis 2009, révèle Libération lundi 16 avril. Niant en bloc, le secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur assure qu'il n'en savait rien.




Pierre Lellouche
Pierre Lellouche
Dans une enquête publiée dans Libération lundi 16 avril, Alice Géraud accuse Pierre Lellouche d'employer une femme de ménage sans-papiers.

Incident gênant dans un gouvernement "qui a multiplié les discours politiques stigmatisant les sans-papiers et empilé les circulaires ministérielles sanctionnant toute personne aidant ou faisant travailler un étranger en situation irrégulière", écrit la journaliste.

Souhaitant démontrer sa bonne foi, le secrétaire d'Etat assure avoir déclaré la jeune femme dès le début : "Elle travaille chez moi depuis quelques mois et je l’ai toujours déclarée. J’ignorais qu’elle était en situation irrégulière;"

Mais le quotidien révèle qu'il n'en est rien. Les premières fiches de paie détenues par la femme de ménage datent toutes du 3 avril, le lendemain du documentaire d'Allan Rothschild diffusé sur CanalPlus où l'employée avait témoigné anonymenent.

"Faux. Selon plusieurs documents recueillis par Libération, le secrétaire d’Etat a en réalité déclaré sa salariée le… 3 avril, soit le lendemain de la diffusion du docu. Cinq mois de paie, d’octobre 2011 à février 2012, toutes datées du 3 avril."

Pire encore, Pierre Lellouche avait contacté Eric Besson afin qu'il régularise la jeune femme dès 2009, date à laquelle elle aurait réellement commencé à travailler pour lui :

"Le 16 février 2009, alors qu’il était député de Paris, Lellouche avait personnellement écrit à Eric Besson lui demandant d’examiner la régularisation de la jeune femme. Le ministre de l’Immigration n’avait pas donné suite."

N'ayant pu obtenir sa régularisation, Pierre Lellouche affirme avoir eu recours à une autre femme de ménage, la fille de sa concierge. Or, la CGT rapporte qu'il s'agirait d'un emploi fictif pour masquer celui de la femme de ménage sans-papiers : "Selon la CGT Paris, qui suit le dossier de C., la jeune femme aurait bien travaillé au domicile de Lellouche dès le début 2009 mais «sous alias»."

Lundi 16 Avril 2012 - 07:20






1.Posté par François le 17/04/2012 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Faites ce que je dis pas ce que je fais" est la devise préférée de nos hommes politiques Français. De tout bord.

Nouveau commentaire :
Twitter