Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





"Peu probable que Sarkozy se présente en 2017"


Dimanche 3 Juin 2012 modifié le Dimanche 3 Juin 2012 - 08:56

INTERVIEW - Nicolas Sarkozy est revenu samedi en France, après deux semaines de repos au Maroc. Un retour à Paris qui implique un autre, en politique? Pascal Perrineau, directeur du Cevipof, réfute cette hypothèse. Extraits.




Pascal Perrineau
Pascal Perrineau
Quel peut-être le rôle d’un ancien chef de l’État français?

Dans la Ve République, il y a eu deux scénarios pour les anciens présidents, une fois qu’ils ont quitté leurs fonctions. Soit ils optent pour ce que j’appelle une retraite surplombante. Cela a été le cas de Charles de Gaulle, plus récemment de Jacques Chirac, et de façon brève, en raison de sa maladie, de François Mitterrand. Ces ex-chefs d’État sont tous sortis de la carrière politique, se sont éloignés de la gestion quotidienne de la France. Le second modèle, c’est celui de Valéry Giscard d’Estaing. Après un bref délai de retrait, ce qu’il a appelé son "veuvage", il est revenu à la vie politique locale. Il n’est en revanche jamais parvenu à redevenir un acteur politique pouvant à nouveau prétendre au premier rôle.

Vous excluez totalement une nouvelle candidature en 2017?

Certains y pensent pour lui. Je ne suis pas dans le secret des dieux, mais cela n’est pas le scénario le plus probable. Son héritage n’est pas laissé vacant. Des hommes politiques de premier plan comme Fillon, Copé ou Juppé peuvent y prétendre. Il y a là toute une relève qui est déjà à l’action. Ce n’est que dans le cas où cela tournerait au drame que Sarkozy pourrait trouver la fenêtre pour un retour. Souvenez-vous de Jospin! Il a souhaité revenir mais n’a jamais trouvé le créneau.

Dimanche 3 Juin 2012 - 08:52

Source Le Journal du Dimanche




Nouveau commentaire :
Twitter