Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Pétrole: le président vénézuélien en Arabie après une visite en Iran


Dimanche 11 Janvier 2015 modifié le Dimanche 11 Janvier 2015 - 11:47

Le président vénézuélien Nicolas Maduro effectue dimanche une visite en Arabie saoudite, poids lourd de l'Opep, après avoir eu des entretiens à Téhéran sur la dégringolade des prix du pétrole.




M. Maduro est arrivé tard samedi à Ryad où il a été accueilli par le prince Moqren, futur héritier du trône saoudien.

Il était accompagné d'une délégation forte de "plusieurs ministres", a indiqué l'agence officielle saoudienne SPA, sans préciser le programme de sa visite.

A Téhéran, M. Maduro et son homologue iranien Hassan Rohani ont appelé samedi à une coopération au sein de l'Opep pour soutenir les prix du pétrole.

"Sans aucun doute, la coopération des membres de l'Organisation des pays producteurs de pétrole qui sont sur la même ligne pourra permettre de neutraliser les plans de certaines puissances contre l'Opep et stabiliser les prix à un niveau acceptable en 2015", a déclaré le président Rohani lors de sa rencontre avec M. Maduro.

Le président vénézuélien a aussi demandé "la coopération des pays exportateurs pour ramener la stabilité du prix du pétrole, qui est un produit stratégique".

En recevant M. Maduro, le numéro un iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a également dénoncé "la baisse bizarre des prix du pétrole en si peu de temps qui ne peut être qu'un acte politique et non économique".

"Nos ennemis communs utilisent le pétrole comme un levier politique et ont très certainement un rôle dans la baisse des cours", a déclaré M. Khamenei en faisant allusion aux Etats-Unis et à l'Arabie saoudite.

L'Iran et le Venezuela, tous deux membres de l'Opep, souffrent de la chute du prix de l'or noir, tombé en dessous de 50 dollars le baril.

Les deux pays critiquent la politique de l'Arabie saoudite, chef de file de l'Opep, qui a refusé une baisse de la production du cartel pour empêcher la chute des prix.
Dimanche 11 Janvier 2015 - 11:47

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter