Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Peter Pham: AQMI a de plus en plus recours aux mercenaires du polisario pour ses opérations criminelles au Sahel


Mercredi 20 Octobre 2010 modifié le Mercredi 20 Octobre 2010 - 09:00

Le groupe terroriste Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique (AQMI) a "de plus en plus recours aux mercenaires du polisario pour mener ses opérations criminelles dans la région du Sahel", a déclaré le premier vice-président du Comité national pour la politique américaine, Peter Pham.




Peter Pham, membre du National Committee on American Policy
Peter Pham, membre du National Committee on American Policy
"Durant ces deux dernières années, AQMI a recruté des mercenaires du polisario, qui sont des combattants aguerris, capables d'assurer le succès des opérations menées par ce groupe terroriste", a souligné cet expert US, dont les propos sont rapportés par la radio Voice of America.

Ce recrutement, a-t-il tenu à préciser, "se fait sur la base de considérations pragmatiques et non idéologiques, car il s'agit d'exécuter des opérations de prise d'otages ou encore de protéger le passage du trafic de drogues transitant par la région du Sahel".

Voice of America rappelle, dans ce cadre, qu'AQMI "continue ses opérations de prise d'otages et d'assassinat dans la région du Sahel", ajoutant que, le 16 septembre dernier, ce groupe terroriste avait enlevé cinq ressortissants français, un malgache et un togolais, qui travaillaient pour le compte de la compagnie française Arvea au Niger.

La radio américaine a également rappelé la récente annonce faite par le ministre marocain de l'Intérieur, M. Taib Cherkaoui, au sujet du démantèlement d'un réseau international de trafic de drogue lié à Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique, ajoutant que ce réseau est dirigé par des barons de nationalité colombienne et espagnole ayant des liens solides avec cette franchise de la nébuleuse terroriste.



(Source MAP)




Mercredi 20 Octobre 2010 - 05:19





Nouveau commentaire :
Twitter