Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Penelopegate : une pétition réclame que les 500.000 euros soient remboursés au peuple français


Vendredi 27 Janvier 2017 modifié le Samedi 28 Janvier 2017 - 14:36




Depuis vendredi, une pétition mise en ligne sur le site change.org réclame à Penelope Fillon de rembourser les 500.000 euros brut que l'épouse du candidat de la droite à la présidentielle aurait touché entre 1998 et 2006 en tant qu'assistante parlementaire. Suspectée d'emplois fictifs comme assistante parlementaire et conseillère littéraire, la justice a ouvert une enquête pour détournement de fonds publics et abus de biens sociaux.

"Une question de morale et d'éthique". En trois courts paragraphes, la pétition s'adresse directement à Penelope Fillon : "Au total, 500.000 euros d'argent public ont été versés pour cet emploi. Un montant qui vous semblera sans doute très exagéré, puisque dans différentes interviews vous affirmez n'avoir 'jamais été impliquée dans la vie politique' de votre mari", commente le texte.

"C'est une question de morale et d'éthique", poursuit l'auteur de la pétition. "Si vous n'avez pas effectué réellement ce travail d'attachée parlementaire, nous vous demandons de rembourser ces 500.000 euros à l'Assemblée nationale et donc à nous, le peuple français". Vendredi, en fin d'après-midi, plus de 60.000 personnes avaient déjà signé cette pétition.
Vendredi 27 Janvier 2017 - 19:48






1.Posté par JUHANT Gérard le 28/01/2017 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve scandaleux que des personnes qui n'en ont pas besoin utilisent, souvent frauduleusement, l'argent du contribuable. Dans un pays où le chômage atteint des records, il y a tant de gens qui voudraient bénéficier d'un emploi d'aide parlementaire, même pour un salaire presque trois fois moindre et à qualification au moins égale - sinon supérieure - à celle de tous ces pseudos employés réels ou fictifs.
A quand la suppression de ces emplois abusifs ?

Nouveau commentaire :
Twitter