Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Pédophilie: La "honte" du pape


Dimanche 18 Avril 2010 modifié le Dimanche 18 Avril 2010 - 21:35

Le pape a dit sa "honte" et sa "tristesse" à des victimes d'abus sexuels commis par des prêtres, finalement rencontrées dimanche à Malte. Benoît XVI a par ailleurs promis que l'Eglise catholique ferait tout son possible pour que les responsables soient jugés.




Pédophilie: La "honte" du pape
Alors que l'Eglise catholique traverse une série de scandales pédophiles, le pape Benoît XVI a choisi de réserver sa communication aux victimes. Presque au cas par cas. Le 20 mars dernier, le souverain pontife envoyait ainsi une lettre aux fidèles irlandais, traumatisés par la révélation des milliers de cas d'abus sexuels commis par des religieux sur des mineurs pendant des décennies.
Il y disait la compassion aux victimes et reconnaissait la responsabilité de l'épiscopat irlandais dans l'étouffement de ces affaires. "Je vous exprime ouvertement la honte et le remord que nous éprouvons tous", écrivait-il notamment.

Dimanche, à Malte, Benoît XVI a choisi de rencontrer des victimes d'abus sexuels commis par des prêtres. Jusqu'au dernier moment, le Vatican a laissé planer le doute sur la tenue effective de cette rencontre, évoquant un programme "déjà très serré". Mais alors que les scandales se multiplient et que les fidèles s'interrogent sur le silence du pape - ni lors de la bénédiction de Pâques, ni samedi à l'occasion du cinquième anniversaire de son pontificat, le pape n'a en effet évoqué ce dossier -, Benoît XVI a finalement crevé l'abcès dimanche.

Selon son porte-parole, le père Federico Lombardi, il s'est dit "profondément ému par leurs récits et a exprimé sa honte et sa tristesse". Et d'ajouter: "Il a prié avec eux et leur a assuré que l'Eglise faisait, et continuerait de faire, tout ce qui est en son pouvoir pour enquêter sur les allégations, traduire en justice les responsables d'abus et appliquer des mesures efficaces visant à protéger les jeunes gens à l'avenir."
Dimanche 18 Avril 2010 - 21:06

Hasna Daoudi





1.Posté par OrangeOrange le 20/04/2010 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eglise de Rome, 2000 ans, et puis … mourir ? http://www.pnyx.com/fr_fr/poll/625

Nouveau commentaire :
Twitter