Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Pays-Bas-Sécurité sociale: le Maroc déterminé à défendre les intérêts des MRE (ministre)


Vendredi 22 Mai 2015 modifié le Samedi 23 Mai 2015 - 11:03




Pays-Bas-Sécurité sociale: le Maroc déterminé à défendre les intérêts des MRE (ministre)
Le ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, Anis Birou a affirmé, vendredi à Salé, que le Maroc reste déterminé à défendre les intérêts des Marocains du Pays-Bas au sujet de la sécurité sociale.

Dans une déclaration à la presse à l'ouverture d'une rencontre de concertation avec des associations représentant les Marocains résidant aux Pays-Bas, relative à la Convention de sécurité sociale de 1972 Maroc/Pays-Bas, M. Birrou a souligné que "l'Etat marocain a entrepris plusieurs mesures dans le but de préserver les acquis et les droits de nos compatriotes, en concertation avec la société civile active sur le sol néerlandais".

Le ministre a également souligné que la réunion avec des membres de la société civile permettra de recueillir toutes les propositions après la suspension par les Pays-Bas de l'annulation de cette Convention.

Dans une déclaration similaire, le ministre de l'Emploi et des Affaires Sociales, M. Abdeslam Seddiki a estimé que cette réunion est une opportunité pour débattre de ce sujet épineux, relatif à la convention de la sécurité sociale que la partie hollandaise souhaiterait réviser.

"Notre position, a indiqué le ministre, a été ferme dans la mesure où nous avons fait savoir aux Néerlandais que le Maroc n'est pas prêt à sacrifier les intérêts de ses ressortissants et céder sur les acquis réalisés en la matière".

De son coté, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Mme Mbarka Bouaida a rappelé la mise en place d'un comité interministériel réunissant les département des Affaires Etrangères et de la Coopération, des MRE et de l'Emploi dans le but de défendre les intérêts des MRE quant à la demande néerlandaise visant la révision de la convention maroco-néerlandaise sur la sécurité sociale.

"L'objectif est d'écouter les Marocains des Pays-Bas et de les rassurer que le Maroc négociera au mieux pour préserver leurs intérêts, a-t-elle dit.

Le gouvernement néerlandais avait décidé de dénoncer l'accord bilatéral sur la sécurité sociale.

Le gouvernement marocain avait exprimé sa préoccupation quant à cette décision unilatérale des Pays-Bas et fait part de son "rejet total" de cette décision aussi bien dans la forme que dans le fond.

La justice néerlandaise a annulé, en première instance et en appel, toutes les décisions relatives à la réduction de ces allocations notamment celles des veuves et des enfants. Elles ont été jugées "contraires aux accords bilatéraux sur la sécurité sociale et aux conventions internationales et européennes".

La partie néerlandaise a décidé de surseoir à la dénonciation de ladite Convention, annoncée en octobre 2014, afin de permettre aux deux parties d'engager des négociations sérieuses et substantielles en vue d'aboutir dans quelques semaines à un accord qui préserve les intérêts des deux pays", indique une déclaration conjointe Maroc-Hollande.

Le Maroc avait conditionné la reprise des négociations sur le dossier des allocations familiales avec les Pays-Bas, au retrait du gouvernement néerlandais de son projet de loi visant l'annulation de manière unilatérale de l'accord bilatérale sur la sécurité sociale de 1972.

Vendredi 22 Mai 2015 - 19:38





Nouveau commentaire :
Twitter