Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Patrick Ramaël, le juge des affaires Ben Barka et Kieffer, sous enquête


Mardi 19 Octobre 2010 modifié le Mercredi 20 Octobre 2010 - 09:01

Patrick Ramaël, juge d'instruction français qui enquête sur les disparitions de l'opposant marocain Mehdi ben Barka en 1965 et du journaliste français Guy-André Kieffer en Côte d'Ivoire en 2004 fait l'objet d'une enquête administrative.




Le juge Patrick Ramaël
Le juge Patrick Ramaël
Cette enquête a été ouverte en juin à la suite d'une demande en avril de Jacques Degrandi, à l'époque président du tribunal de grande instance de Paris et de Jean-Claude Magendie, qui était premier président de la cour d'appel de Paris, a-t-on précisé mardi au ministère de la Justice, confirmant une information du Monde. Elle a été confiée à l'Inspection générale des affaires judiciaires, selon la la Chancellerie.

"Ils ont relevé des comportements susceptibles de constituer des manquements professionnels", a dit Guillaume Didier, porte-parole du ministère. Après le rapport de l'IGSJ, la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, statuera sur d'éventuelles poursuites disciplinaires.

Par ailleurs, l'action du juge Ramaël a embarrassé la diplomatie française dans l'enquête sur la disparition du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer en Côte d'Ivoire, où le magistrat soupçonne l'entourage du président Laurent Gbagbo.

Dans ce dossier, le juge s'est rendu plusieurs fois à Abidjan, suscitant de vives réactions du régime. Il a aussi effectué un déplacement à l'Elysée en 2008, puis convoqué comme témoin Patrick Ouart, alors conseiller pour la justice de Nicolas Sarkozy, soupçonné d'intervention
Mardi 19 Octobre 2010 - 23:59





Nouveau commentaire :
Twitter