Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Passation des pouvoirs: l'un reste, l'autre part ....


Mardi 15 Mai 2012 modifié le Mardi 15 Mai 2012 - 08:43

L'investiture de François Hollande se déroulera ce mardi 15 mai à partir de 10 h à l'Elysée. Dans la foulée, le nouveau chef de l'Etat fera connaître le nom de son Premier ministre chargéde de constituer un gouvernement. Les noms des ministres devraient être dévoilés mercredi dans la soirée.




Passation des pouvoirs: l'un reste, l'autre part ....
le nouveau président François Hollande fera son entrée à l’Elysée pour devenir officiellement le septième président de la Ve République. Une cérémonie de pure forme, neuf jours après son élection. Mais aussi un passage obligé qui marquera l’histoire. D’abord parce qu’il est seulement le deuxième socialiste à accéder à la magistrature suprême. Ensuite parce que les premiers mots qu’il prononcera et les gestes qu’il accomplira marqueront le style de sa présidence. En 2007, Nicolas Sarkozy avait fait souffler un vent de modernité et de com dans les salons empesés de l’Elysée.

Passation sobre

François Hollande a opté pour une passation de pouvoirs des plus sobres. En ce jour de « couronnement » de sa carrière politique, il a convié comme le veut l’usage des représentants des corps constitués, sa garde rapprochée politique, quelques amis, une poignée de figures du showbiz (de Pierre Lescure à Bruno Masure…) mais ses propres enfants seront absents!

Nicolas Sarkozy, qui lui transmettra ce matin, lors d’un entretien en tête à tête, les codes nucléaires, les secrets de la République et peut-être quelques conseils, tirera pour de bon sa révérence. Même si le climat s’est apaisé depuis le soir des résultats, il quittera en voiture le palais présidentiel, évitant ainsi une sortie à pied et sous les sifflets, comme Giscard. Le nouveau président aura-t-il le temps de savourer son intronisation? Dès cet après-midi, il nommera son Premier ministre : sauf grosse surprise, ce devrait être le député-maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault.

Pour le gouvernement en revanche, il faudra attendre les derniers arbitrages jusqu’à demain. Seule certitude : les déçus seront légion, chez les caciques du PS comme chez ses plus proches. Et c’est à la chancelière allemande, qui l’avait boycotté durant la campagne, préférant soutenir son rival, qu’il réservera pourtant sa première soirée de nouveau président. Raison d’Etat oblige, François Hollande, désormais, ne peut plus faire dans le sentiment.


Mardi 15 Mai 2012 - 07:42





Nouveau commentaire :
Twitter