Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Pas d'ambassade américaine en Iran pour l'instant, prévient Obama


Lundi 29 Décembre 2014 modifié le Lundi 29 Décembre 2014 - 16:08

Le président américain Barack Obama a fait valoir dans une interview que les Etats-Unis n'étaient pas prêts à ouvrir une ambassade en Iran en raison du différend nucléaire, contrairement à la situation avec Cuba.




Interrogé sur la radio NPR sur une éventuelle ouverture d'ambassade à Téhéran dans les deux dernières années de son mandat, Barack Obama a répondu: "je ne dis jamais jamais, mais je pense que ces choses doivent se faire par étapes".

"Cuba est une circonstance où pendant 50 ans nous avons fait la même chose, sans qu'il n'y ait aucun changement", a-t-il expliqué dans cet entretien réalisé à la Maison Blanche avant son départ en vacances à Hawaï le 19 décembre. "Et la question était de savoir si nous devions essayer quelque chose de nouveau avec un pays relativement minuscule qui ne pose aucune menace importante contre nous ou nos alliés".

A l'inverse, a dit Barack Obama, Téhéran est un "grand pays sophistiqué qui fait depuis longtemps partie de la liste des Etats soutenant le terrorisme, et dont nous savons qu'il tentait de développer une arme nucléaire ou au moins les composants nécessaires".

La condition pour toute ouverture avec Téhéran reste la conclusion d'un accord nucléaire, a-t-il souligné.

"Si nous parvenions à cette première étape, mon espoir est que cela pourrait servir de base à une amélioration des relations avec le temps", a dit Barack Obama.

Les puissances du groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) et l'Iran ont reconduit le 24 novembre un accord provisoire conclu en novembre 2013, et prolongé leurs discussions jusqu'au 1er juillet 2015, en vue d'obtenir un accord final empêchant la fabrication d'un bombe nucléaire par Téhéran, en échange de la levée des sanctions internationales.

Barack Obama a annoncé le 17 décembre que les Etats-Unis allaient rouvrir une ambassade à La Havane.

Lundi 29 Décembre 2014 - 16:06

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter