Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Parution en France de "Tunaruz, la Porteuse d'Espoir", un roman de l'écrivaine et artiste peintre Fatema Ouakka


Jeudi 29 Octobre 2015 modifié le Jeudi 29 Octobre 2015 - 16:43

L'écrivaine et artiste peintre franco-marocaine Fatema Ouakka a publié récemment un roman intitulé "Tunaruz, la Porteuse d'Espoir", paru à la maison d'édition "L'Harmattan", en France.




Ce livre de fiction s'inspire d'histoires vraies, romancées, remontant à l'enfance de l'artiste dans le Moyen-Atlas, dans le but de rendre hommage à "toutes les petites Tunaruz, enfants puis jeunes filles faibles et fortes, ayant une vie en devenir au Maroc", indique à la MAP Fatema Ouakka.

Ce roman n'est que le reflet de dizaines de témoignages sans avoir la prétention d'être un livre d'apprentissage, a-t-elle expliqué, ajoutant que cet ouvrage parle de la vie, de la fierté, du respect, du courage et de la possibilité pour les jeunes filles issues de milieux défavorisés de réaliser leurs rêves.

"Il s'agit d'un grand poème en prose", relève l'écrivain Yves Letourneur dans la préface du livre. "Tunaruz est là, tout entière, à chaque page, à chaque ligne, dans une intériorité qui lui est propre, et qui s'inscrit dans les êtres et les choses qu'elle croise", poursuit-il.

Née à Aït Sadden, à l'est de Fès, Fatema Ouakka, a exposé ses oeuvres à travers le monde, notamment aux Etats-Unis, en Espagne, en Suisse, en Allemagne, en Chine, en Malaisie, en Arménie et au Maroc.

Diplômée en psychologie-physiologie de l'institut Pierre et Marie-Curie de Paris après des études à l'Ecole des beaux-arts de Versailles, l'artiste est membre de l'Association internationale des arts plastiques de l'Unesco et du Conseil national français des arts plastiques.

Elle a obtenu plusieurs prix et distinctions dont la médaille d'argent de la ville de Paris, la médaille d'or de la ville d'Arles et le Prix "Bosco Tatsuya Hirata" (Japon) et les prix italiens "Leonardo da Vinci" et "Martin Luther King".
Jeudi 29 Octobre 2015 - 13:08