Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Paris se félicite de l'annonce d'un rapprochement entre le Maroc et l'Algérie


Mercredi 6 Juillet 2011 modifié le Mercredi 6 Juillet 2011 - 14:22




Paris se félicite de l'annonce d'un rapprochement entre le Maroc et l'Algérie
La France se réjouit de l'annonce "forte" faite mardi par le roi Mohammed VI, visant "au rapprochement entre l'Algérie et le Maroc", a déclaré mercredi un porte-parole du Quai d'Orsay.

"Nous nous réjouissons de cette annonce forte, visant au rapprochement entre l'Algérie et le Maroc, deux pays avec lesquels la France entretient des relations particulièrement étroites et denses", s'est félicité Romain Nadal, lors d'un point de presse.

"La persistance de blocages dans cette relation bilatérale constitue un obstacle à la construction d'un Maghreb intégré et prospère, que nous appelons de nos voeux et qui représente un objectif d'autant plus important dans le contexte du +Printemps des peuples arabes+", a-t-il souligné.

Dans un message adressé au président algérien Abdelaziz Bouteflika, à l'occasion de l'anniversaire de la proclamation de l'indépendance de son pays, le souverain a réaffirmé sa "ferme détermination" à poursuivre l'action, de concert avec lui, pour imprimer "une nouvelle dynamique" aux relations de coopération fructueuse et de solidarité agissante entre les deux pays.



Mercredi 6 Juillet 2011 - 13:56






1.Posté par Pascal Hilout, né Mohamed le 06/07/2011 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et moi que pensais que l'Algérie et le Maroc était tellement proches qu'ils avaient une longue frontière en commun, une longue histoire à partager, une éternelle religion en commun, deux langues en commun et que rien ne les différenciait, sauf, peut être, la monarchie et la république, très "populaires" comme me le disent les Algériens et les Marocains !

J'ai donc toujours vécu dans l'illusion de l'Unité entre Frères qui s'aiment tellement qu'ils s'étoufferaient d'embrassades, à la première occasion

Nouveau commentaire :
Twitter