Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Pari


Jeudi 10 Juin 2010 modifié le Jeudi 10 Juin 2010 - 09:45




Pari
La presse écrite ne va pas très bien, certes. Mais qu’est-ce qu’elle intéresse ! Et pas seulement le citoyen soucieux de pluralisme ou le lecteur attaché à son journal. Plusieurs investisseurs sérieux et établis se sont manifestés, plans et capitaux à l’appui, pour reprendre un groupe dont chacun sait que ses finances ne sont pas vaillantes.

Les mauvais esprits n’y verront qu’une arrière-pensée politique. Nul ne peut l’écarter. Mais on aurait tort de s’arrêter là. Celui qui est prêt à risquer des dizaines de millions d’euros dans une telle aventure n’agit pas seulement en mécène ou en homme d’influence.

Le noble désir de contribuer au redressement de la presse démocratique ne saurait non plus suffire. Tout investisseur doué d’un esprit d’entreprise - ceux qui se sont déclarés n’en manquent pas - fait aussi un pari économique. A terme, se dit-il, l’information n’est pas seulement un devoir civique : elle est aussi un investissement logique.

L’extraordinaire développement du Net, dès lors qu’on conjure la malédiction du tout-gratuit, ouvre un champ infini de possibilités. Et surtout, quelle que soit la créativité dont font preuve les acteurs spontanés de la Toile, on commence à comprendre que l’existence d’équipes rédactionnelles expérimentées et talentueuses reste la condition de la réussite dans cet univers des médias en révolution. Pour tout organe d’information, le journalisme de qualité reste le meilleur capital. Ainsi, ces grandes manœuvres autour des quotidiens sont aussi une forme d’hommage.

Source Libération
Jeudi 10 Juin 2010 - 09:41

Par laurent joffrin




Nouveau commentaire :
Twitter