Culture & Médias

Ouverture du 19ème du salon international du livre de Casablanca avec la Libye comme invitée d’honneur


Samedi 30 Mars 2013 modifié le Lundi 1 Avril 2013 - 20:38



Ouverture du 19ème du salon international du livre de Casablanca avec la  Libye comme invitée d’honneur
La Libye a été choisie comme invité d’honneur de la 19ème édition du salon international du livre (CIEL) de Casablanca dont les portes ont été ouvertes samedi au public marocain dont plus d’un million et demi de visiteurs sont attendues pour la circonstance entre le 30 mars et le 7 avril, a constaté Atlasinfo.
Organisé sous le thème « Vivre le Maroc culturel », le salon de cette année offre une programmation riche en activité culturelle, outre une participation record de 750 exposants représentant 40 pays dont le Maroc et son invité d’honneur la Libye.

Vendredi, le prince Moulay Rachid a inauguré officiellement cette 19ème édition en présence notamment des exposants et des représentants des pays participants.
Il s’agit d’un moment fort de la culture au Maroc », a déclaré devant la presse le ministre de la Culture Amine Sbihi, indiquant que l’attribution de la 47ème édition du prix du Livre du Maroc sera l’une des principales activités de ce rendez-vous culturel qualifié de l’un des plus importants d’Afrique.

Selon les organisateurs, la Libye saisira la « plateforme casablancaise pour mieux faire connaître le monde de son édition ».
Pour le Maroc, les professionnels et l’industrie du livre sont invités à dresser le bilan de leurs activités notamment en ce qui concerne la « promotion du livre » et les efforts visant à encourager et sensibiliser d’une manière fructueuse les Marocains à lire davantage, une consommation très faible malgré une création littéraire riche et variée, selon les observateurs.
En général, le citoyen marocain lit « très peu », a-t-on déploré.

«L’effort constant que nous apportons à ce Salon nous a poussés à réaliser 15 autres salons régionaux, afin d’encourager le livre et l’édition dans notre pays, tout en déboursant la somme de plus de 40 millions de dirhams (3,9 millions d’euros) en 2012 dans l’achat de livres pour les bibliothèques du Royaume. Malgré cela, nos réalisations restent en deçà des objectifs escomptés quant au rayonnement du secteur du livre et de la lecture dans notre pays», a regretté M. Sbihi.

« Pour cela, a-t-il ajouté, nous devons renforcer les espaces de libertés, et accorder un intérêt à nos créateurs, en leur favorisant tous les moyens nécessaires de production. Ceci avec un contrôle minutieux de tous les tissus de la production, la distribution et la promotion
du livre ».

La « vitrine » libyenne au Salon exposera les créations littéraires de ce pays avec un éclairage de quatre colloques portant des thèmes sur « les voix féminines dans la vie littéraire libyenne », « la culture de l’enfant », « les relations historiques entre les pays du Maghreb » et « les langues et dialectes maghrébins ».
Le reste de la programmation provoquera un embarras du choix pour le public : 120 activités culturelles (environ 12 quotidiennement), notamment des tables rondes, conférences, lectures, séminaires thématiques, musiques et autres arts tel que la peinture.

Samedi 30 Mars 2013 - 13:02

Atlasinfo


Notez

           

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 43


LES PLUS DE LA SEMAINE
Google+
Facebook
Twitter