Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr




Oussama Ben Laden cible la France


Par Mustapha Tossa (ALM)


Bien avant le message d’Oussama Ben Laden, Nicolas Sarkozy avait tenté d’alerter l’opinion française sur l’éminence d’attentats terroristes contre le sol français.




Oussama Ben Laden cible la France
Alors que Nicolas Sarkozy était occupé à cueillir les fruits d’une adoption définitive par l’Assemblée nationale sa réforme du système des retraites, à préparer le grand remaniement gouvernemental, que les syndicats et l’opposition étaient occupés à imaginer les ripostes pour prolonger la confrontation sociale, voilà que tombe un message audio de Oussama Ben Laden destiné particulièrement à la France, la menaçant de tous les fléaux si elle ne change pas de politique en Afghanistan en particulier et à l’égard de l’Islam en général, notamment la fameuse loi sur la burqa qui avait fait tant de bruit.

Oussama Ben Laden dont la presse américaine, citant des sources de l’Otan, vient d’affirmer qu’il était toujours vivant à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan, semble avoir adopté à l’égard de la France la même technique de diabolisation qu’il avait pratiquée sur les Américains.

La France est identifiée comme cible ennemie alors que dans les précédents messages, elle faisait simplement partie de cet «Occident impie» que le chef d’Al-Qaïda rêve de combattre. Cette particularité a mis tous les clignotants dans le rouge. Bien avant le message d’Oussama Ben Laden, Nicolas Sarkozy, par le biais de son ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, avait tenté d’alerter l’opinion française sur l’éminence d’attentats terroristes contre le sol français. Les responsables français citaient des informations provenant de services généralement bien informés sur la question, à savoir les services algériens et saoudiens.

A cette période, Nicolas Sarkozy fut accusé par une partie de l’opposition de dramatiser à outrance le risque d’attentats terroristes pour détourner l’attention des Français et affaiblir leur mobilisation contre la réforme des retraites tant contestée. L’intervention d’Oussama Ben Laden, outre qu’elle met l’ensemble des services de sécurité en alerte absolue, a de fortes chances de compliquer la libération par la négociation des cinq Français travaillant pour le Groupe Areva enlevés le 16 septembre au nord du Niger par un groupe se réclamant d’Al-Qaïda au Maghreb islamique. Dans leurs déclarations publiques, les responsables de la sécurité en France ne semblent pas attribuer au message de Ben Laden une soudaine menace terroriste contre la France puisque selon leurs analyses, la menace a toujours été réelle et permanente bien avant que le chef d’Al-Qaïda ne cible la France. Donc à l’exception de l’agitation médiatique provoquée par la preuve de vie donnée par Oussama Ben Laden à travers sa sortie «française», rien de bien nouveau sous le soleil du Sahel. Certains commentateurs vont jusqu’à affirmer que le grand show de la menace dans les médias auquel se livre Al-Qaïda serait inversement proportionnel à sa capacité opérationnelle de monter des attentats, affaiblie qu’elle est par la permanente guerre américaine contre le terrorisme.

Lorsqu’Oussama Ben Laden a diffusé son message à l’encontre de la France, le gouvernement français avait fait preuve d’un visible sang-froid. Pas de réunions d’urgence tenue au sommet pour discuter de la pertinence de la menace, pas de déclaration incendiaire trahissant un état fébrile et excité, pas d’overdose de communication pour entretenir les peurs et tenter de provoquer l’union sacrée. Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, s’est contenté d’un laconique maintien du plan «Vigipirate» à son niveau le plus rouge.
Dimanche 31 Octobre 2010 - 10:39



Dimanche 31 Octobre 2010 modifié le Dimanche 31 Octobre 2010 - 10:45


1.Posté par bespaul le 02/11/2010 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bon pourquoi parler de cette raclure de BEN LADEN
une balle dans la tète et c'est réglé
ou alors le napalm
il faut nettoyer cette vermine

Nouveau commentaire :
Twitter

France | Maghreb | Atlas Eco | Société | Sport | Culture & Médias | International | Religion | Environnement | Opinion | Décryptages | Informations légales | Sience & Santé | Lu dans la presse | Fil direct | Les indiscrets | Atlas des livres | Opinions | Entretiens