Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Opération anti-jihadistes à Strasbourg : entre 5 et 10 interpellations


Mardi 13 Mai 2014 modifié le Mardi 13 Mai 2014 - 14:53

Un peu plus de deux semaines après la présentation du plan de lutte contre les filières djihadistes, l'heure est aux premières interventions de police. De jeunes Français, partis faire le djihad en Syrie en décembre dernier, et revenus en France depuis quelques semaines, ont été interpellés mardi matin, dans leur quartier à Strasbourg, dans le Bas-Rhin. Selon les informations d'Europe 1, l'opération menée par les membres du Raid et du GIPN s'est déroulée vers 6 heures. Les fonctionnaires sont intervenus principalement dans un immeuble de quatre étages, du quartier de la Meinau, à Strasbourg. Entre cinq à dix personnes ont été interpellées lors de ce coup de filet.




Ils partent pour des "vacances", mais... Leur périple avait débuté mi-décembre. Quatorze jeunes hommes avaient fait croire à leurs parents qu'ils se rendaient de l'autre côté de la frontière française, à Francfort, en Allemagne, avant de prendre des vacances à Dubaï. Mais en réalité, ils avaient pris l’avion pour Antalya, au sud de la Turquie. De là, via un réseau, ils avaient rejoint d'autres djihadistes dans un camp d’entraînement, avec pour destination finale la Syrie. Sur les quinze jeunes concernés, un seul n’avait pas pris l’avion. A l’aéroport, ses parents avaient réussi à l'empêcher d’embarquer. A l'époque, leurs parents s'étaient inquiétés de la non-action des autorités françaises.

Un embrigadement rapide. Ils s'étaient également montrés très choqués car, selon eux, rien ne semblait présager cette dérive. Ces jeunes Français, d'origine maghrébine ou turque, ne sont pas, ou sont peu, connus des services de police. Ils étaient, avant leur départ en décembre dernier, loin d’un islam radical. Leur embrigadement semble en effet être allé très vite, notamment grâce aux réseaux sociaux, mais aussi via des recruteurs en France, dont l'un était installé dans la région Rhône-Alpes.

Près de 300 djihadistes français en Syrie. Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur a présenté la 23 avril dernier son plan de lutte contre les filières djihadistes. L'objectif est clair : empêcher de jeunes Français d'aller mener le combat en Syrie notamment. Le plan du ministre se détaille en 22 à 23 points permettant une meilleure prévention et un suivi plus efficace.

Selon le ministre, 285 Français sont actuellement en train de faire le djihad. Il faut ajouter 120 personnes qui tenteraient en ce moment-même de rejoindre la Syrie. Le ministre de l'Intérieur a par ailleurs souligné l'inquiétante augmentation du nombre de Français en Syrie : +75% en quelques mois.

Mardi 13 Mai 2014 - 08:25

Source Europe 1




Nouveau commentaire :
Twitter