Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




"On nage en plein délire" : Luc Ferry répond à Ségolène Royal sur France Info


Lundi 13 Juin 2011 modifié le Lundi 13 Juin 2011 - 10:18

"Je suis en situation de détachement, comme des milliers de professeurs !" L’affaire commence à lui "chauffer les oreilles". Luc Ferry se défend aujourd’hui sur France Info de toucher un salaire d’enseignant fictif. Mais surtout, il répond à ceux qui, comme Ségolène Royal, lui demandent de rembourser avec ses propres deniers le salaire qui continue de lui être versé par l’Université. "C’est honteux !", rétorque l’intéressé qui répète qu’il est détaché de son université dans une autre administration, à savoir les services de Matignon. Luc Ferry qui menace de prendre un avocat pour poursuivre "les gens qui disent des conneries"...




"On nage en plein délire" : Luc Ferry répond à Ségolène Royal sur France Info
"Est-ce que les 60.000 profs qui sont en détachement doivent payer eux-même leur détachement ?... Il faut demander à madame Royal !" L’affaire commence à lui "chauffer les oreilles". Et c’est peu de le dire. L’absence de Luc Ferry à l’Université de Paris-VII n’en finit pas de faire jaser. Mercredi dernier, Le Canard Enchainé jetait un pavé dans la mare en affirmant que le professeur Ferry continuait de percevoir un salaire de 4.500 euros par mois depuis la rentrée 2010, alors même qu’il n’enseigne plus pour le moment. Mais pour cause, réplique l’ancien ministre de l’Éducation : il est détaché au Conseil d’analyse de la société, un organisme sous la tutelle de Matignon, ce qui le dispense de cours.

Vendredi, les services de Matignon avaient d’ailleurs indiqué qu’ils rembourseraient à l’université les sommes versées à Luc Ferry. Rien d’anormal à cela selon ce dernier, mais pas de méprise, insiste-t-il. " Les gens comprennent que je touche deux traitements ou que Matignon va rembourser des heures que je n’ai pas faites, mais c’est grotesque ! On ne rembourse pas des heures que je n’ai pas faites. Je suis payé comme président du Conseil d’analyse de la société", répète-t-il.

Une mise au point qui fait suite à la déclaration, un peu plus tôt sur Canal Plus, de Ségolène Royal qui, comme le député UMP Yannick Favennec ou le socialiste Manuel Valls, fait partie de ceux qui estiment que l’ancien ministre devrait lui-même rembourser l’Université Paris 7.

Si tel ou tel député, si madame Royal ou l’autre zouave veulent supprimer le Conseil d’analyse de la société, qu’ils le disent, je m’en fous, qu’ils le suppriment. Mais je ne veux pas qu’on dise que j’ai été payé pour des heures que j’ai pas faites et que je devrais rembourser. C’est honteux, scandaleux !", s’insurge Luc Ferry sur France Info. Et il menace de poursuivre désormais en diffamation les gens qui prétendent qu’il occupe "un emploi fictif".

Lundi 13 Juin 2011 - 10:10

(Source France info)





1.Posté par Diego le 13/06/2011 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il trouve ça scandaleux?? Non mais il faut qu'il se réveille, il n'a pas donné de cours donc il doit rembourser tout simplement!!!

2.Posté par citoyen du monde le 15/06/2011 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le plus simple serait d'indiquer si oui ou non il perçoit un salaire pour son rôle au conseil d'analyse, si tel est le cas alors oui il n'est pas normal qu'il touche un salaire à l'université.
Lorsqu'un français lambda travaille dans une entreprise à Poitiers et qu'il doit effectuer une mission dans une filiale de son groupe à Marseille, il ne me semble pas qu'il touchera 2 salaires!
Alors ce qu'il y a de honteux c'est ce que nous comprenons pas, effectivement nous sommes justes interrogatifs et mr Ferry n'apporte pas vraiment d'explications claires dans cette affaire.

3.Posté par luc nemeth le 15/06/2011 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hé oui, Diego... Mais chez les gens de cette pestilentielle mouvance, et comme dirait une de ses anciennes copines qui a réussi dans le faubourg : ON NAGE EN PLEIN DES LIRES.

4.Posté par luc le 16/06/2011 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
citoyen du monde (du 15/6) je n'avais pas lu votre commentaire lorsque j'ai posté le mien... A mon avis vous êtes encore trop gentil en écrivant que ce Ferry "n'apporte pas vraiment d'explications claires". Ce qui est clair en effet, est ce qui suit :
- depuis septembre dernier l'intéressé n'avait plus droit à percevoir le moindre centime de l'Université Paris-VII
- et avec tout le mépris du peuple dont peuvent être capables les gens de cette caste, surtout lorsqu'ils se croient assurés de l'impunité, il a laissé sans réponse et sans suite les courriers qui lui ont été adressés.
Pour ma part je ne vois pas la nécessité de nuancer l'accusation.
On est ici devant ce que la France peut produire de pire, à savoir ses "élites", où on est bien contents d'empocher le poignon de la République, vu qu'il s'agit du régime en place, mais où on n'en est pas moins, fondamentalement : nostalgiques de l'Ancien Régime.
Cordialement

5.Posté par citoyen du monde le 16/06/2011 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui "Luc" je suis trop gentil, mais c'est ma façon de prendre à la légère un truc de plus dans les injustices et abbérations de notre pays, on va pas se fâcher pour si peu, car c'est sans doute si peu pour lui et trop pour beaucoup!
De mon côté je me dis que plus ça vient et plus on est pris pour des imbéciles, avant c'était le cas mais les politiques avaient l'intélligence de le dissimuler, aujourd'hui ce n'est pas le cas, à moins que ce soit leur imbécilité qu'ils n'arrivent pas à cacher?
bon courage pauvre nous!

6.Posté par luc le 16/06/2011 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hé oui, citoyen du monde, on en est là : la léthargie (au moins provisoire) est telle, qu'ils ne prennent plus même la peine de dissimuler ! Car enfin on imagine le légitime scandale qu'aurait provoqué, à une époque encore pas si lointaine, le comportement du nommé Fillon en cette affaire...

Nouveau commentaire :
Twitter