Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 







Omar Hilale expose à New York les efforts du Maroc pour s'acquitter de ses obligations par rapport à la résolution 1540


Vendredi 16 Décembre 2016 modifié le Vendredi 16 Décembre 2016 - 09:53

L'Ambassadeur, Représentant permanent du Maroc aux Nations Unies, Omar Hilale, a exposé, jeudi devant le Conseil de sécurité, les efforts du Maroc pour s'acquitter de ses obligations par rapport à la résolution 1540 sur la non-prolifération des armes de destruction massive.




Omar Hilale expose à New York les efforts du Maroc pour s'acquitter de ses obligations par rapport à la résolution 1540
Le Maroc a soumis, le 26 octobre 2004, son rapport national initial conformément au paragraphe 4 de la résolution 1540 et des mises à jour ultérieures, a rappelé M. Hilale lors d’un débat public du Conseil sur le thème: "Prévention des catastrophes: un programme mondial pour faire cesser la prolifération des armes de destruction massive par des acteurs non étatiques".

En juillet 2015, le Maroc a communiqué au Comité de la 1540 un rapport national actualisé ainsi que la matrice qui a fait l'objet d'un dialogue avec le Groupe d'experts du Comité, a-t-il poursuivi.

“Ces rapports mettent en exergue les efforts déployés par le Royaume afin de s'acquitter de ses obligations de la résolution 1540”, a indiqué M. Hilale.

Il a ajouté que “les efforts entrepris par le Maroc ont porté en particulier sur le renforcement de l’arsenal juridique et réglementaire en conformité avec les normes internationales ainsi que sur l’établissement d’un système de contrôle à l’exportation des produits à double usage dans le cadre de la lutte contre le trafic d’équipements ou de matériaux pouvant aider des acteurs non étatiques à fabriquer, acquérir, posséder, développer, transporter ou utiliser des armes nucléaires, biologiques ou chimiques”.

Le Maroc, a encore rappelé l’ambassadeur, remet régulièrement le rapport annuel sur les mesures de confiance conformément à la décision de la deuxième Conférence d’examen de la Convention sur les armes biologiques de 1986 comme il dispose d’une autorité nationale pour la mise en œuvre de la Convention sur les armes chimiques.

En tant qu’Etat partie au Traité de Non Prolifération Nucléaire, à la Convention sur les armes biologiques et à la Convention sur les armes chimiques, le Maroc “ne détient et ne développe aucune arme de destruction massive et n’a pas de programme de missiles balistiques ni de lanceurs spatiaux”, a assuré M. Hilale, soulignant que le Maroc a souscrit au Code de conduite sur la non-prolifération des missiles balistiques.

Le Royaume contribue activement aux efforts internationaux de lutte contre le terrorisme dans les structures onusiennes et maintient des relations de coopération avec les organisations internationales pertinentes, a fait observer M. Hilale.

Il a noté que le Maroc participe également à des initiatives internationales visant à promouvoir une culture de sécurité à travers la formation, les exercices pratiques et l'échange d'expérience et des meilleures pratiques, tels que l'initiative globale de lutte contre le terrorisme nucléaire et le Projet de centres d'excellence pour la réduction des risques nucléaires, radiologiques, bactériologiques et chimiques.

“Ces efforts témoignent de l’engagement infaillible du Royaume dans le combat mené par la communauté internationale pour faire face au terrorisme et à la prolifération des ADM”, a conclu M. Hilale.

(Avec map)
Vendredi 16 Décembre 2016 - 05:01





Nouveau commentaire :
Twitter