Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Olivier Ferrand, député et fondateur du think-tank Terra Nova, est mort


Dimanche 1 Juillet 2012 modifié le Dimanche 1 Juillet 2012 - 11:05




Olivier Ferrand, député et fondateur du think-tank Terra Nova, est mort
Olivier Ferrand, député des Bouches-du-Rhône et président-fondateur du think tank de gauche Terra Nova, est décédé, samedi matin, selon plusieurs sources. Agé de 42 ans, il a succombé à une rupture d'anévrisme, après une séance de jogging. Il venait d'être élu à l'Assemblée nationale après une âpre bataille d'abord à gauche pour obtenir sa candidature. Puis contre la droite et le Front national.

Selon son suppléant Jean-Pierre Maggi, le député est "décédé dans sa maison familiale" de Velaux (Bouches-du-Rhône), aux alentours de 10h30. "Il est tombé dans son jardin, c'est sa mère qui l'a découvert. Il avait fait une campagne longue et rude, il était intervenu partout dans les médias ou ailleurs : est-ce la fatigue accumulée ?", s'est interrogé Jean-Pierre Maggi, qui ne lui connaissait pas d'antécédents cardiaques.

Né en 1969 à Marseille, il a débuté dans la politique en tant que haut-fonctionnaire. Diplômé d'HEC, de Sciences Po et de l'ENA, il a intégré en 1997 la direction du Trésor. Puis il est devenu conseiller du Premier ministre Lionel Jospin, de Pierre Moscovici, puis de Dominique Strauss-Kahn. Il est rapidement devenu un proche de ce dernier.

Dans un communiqué, François Hollande a rendu hommage à "ce responsable politique national et ce brillant acteur de notre vie intellectuelle", ajoutant qu'Olivier Ferrand "était l'un de ces talents dont la République pouvait s'enorgueillir, et dont l'avenir était plein de promesses". "La France (...) perd un homme pour qui l'engagement public n’était pas séparable du débat d'idées. Intellectuel passionné, il était une des figures de la jeune génération politique qui remuait les idées avec passion et novation à la tête de la fondation Terra Nova", a pour sa part réagi la patronne du Parti socialiste, Martine Aubry.

Et sur Twitter, de nombreuses personnalités politiques - de gauche comme de droite - ont également salué de manière unanime la mémoire d'un homme d'"une grande intelligence" :

Dimanche 1 Juillet 2012 - 01:08





Nouveau commentaire :
Twitter