Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Obama salue une entente "historique" avec l'Iran sur le nucléaire


Vendredi 3 Avril 2015 modifié le Vendredi 3 Avril 2015 - 00:24

Le président américain Barack Obama a salué jeudi la conclusion d'une entente "historique" avec l'Iran qui, si elle aboutit à un accord final d'ici le 30 juin, "l'empêchera d'obtenir l'arme nucléaire".




"Aujourd'hui les Etats-Unis, avec leurs alliés et partenaires, ont conclu une entente historique avec l'Iran", a déclaré le président américain depuis les jardins de la Maison Blanche, peu après l'annonce d'un accord cadre trouvé à Lausanne, en Suisse, à l'issue de négociations marathon.

"L'Iran a donné son accord pour un régime de transparence et les inspections les plus approfondies jamais négociées dans l'histoire des programmes nucléaires", a poursuivi le président américain qui martèle depuis des mois sa conviction que la voie diplomatique est "de loin, la meilleure".

Répondant par avance à ses détracteurs, en particulier au Congrès américain mais aussi chez les alliés israélien ou saoudien, qui redoutent que Téhéran ne tienne pas sa parole, M. Obama a assuré que l'Iran serait "plus inspecté que n'importe quel autre pays dans le monde".

"Si l'Iran triche, le monde le saura", a-t-il lancé. "Si nous voyons quelque chose de louche, nous mènerons des inspections".

Le président américain a aussi mis en exergue les efforts de Téhéran au cours des mois écoulés: "L'Iran a rempli toutes ses obligations. Il a éliminé ses stocks de matériel nucléaire dangereux. Les inspections du programme nucléaire iranien ont augmenté", a-t-il souligné.

"Le travail n'est pas fini", a-t-il cependant souligné avec force.

Selon les premiers éléments divulgués de ce pré-accord, la capacité d'enrichissement d'uranium de l'Iran devra être réduite. Pour ce faire l'Iran maintiendrait 6.000 centrifugeuses en activité, contre 10.000 actuellement.

Les centrifugeuses sont indispensables à l'enrichissement du matériel nucléaire.

Les sanctions américaines et européennes seront levées en fonction du respect des engagements de l'Iran. Elles seront rétablies "si l'accord n'est pas appliqué", a mis en garde la présidence française.

M. Obama, qui s'est entretenu avec le président français François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique David Cameron, a précisé qu'il appellerait dans la journée le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Ce dernier a mis en garde les Etats-Unis à de nombreuses reprises contre "un mauvais accord qui mettrait en danger Israël, le Moyen-Orient et la paix dans le monde".

M. Obama a par ailleurs annoncé son intention de réunir à Camp David au printemps les dirigeants des monarchies du Golfe pour étudier comment renforcer la coopération et essayer de résoudre "les multiples conflits à l'origine de tant de souffrances et d'instabilité à travers le Moyen-Orient".







Imprimer Word
Vendredi 3 Avril 2015 - 00:23

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter