Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Obama s'envole pour le sommet de l'Otan, puis l'Espagne


Jeudi 7 Juillet 2016 modifié le Jeudi 7 Juillet 2016 - 17:39

Le président américain Barack Obama a quitté Washington jeudi pour participer au sommet de l'Otan à Varsovie, sur fond de tensions récurrentes avec la Russie et deux semaines après l'électrochoc du vote britannique pour le Brexit.




L'avion présidentiel Air Force One a quitté la base militaire d'Andrews, non loin de la capitale fédérale, peu après 10H30 (14H30 GMT).

M. Obama, qui participera à son cinquième et dernier sommet de l'Otan, se rendra ensuite en Espagne, pour sa première visite dans ce pays depuis son arrivée à la Maison Blanche il y a près de huit ans.

Vendredi matin à Varsovie, M. Obama rencontrera les présidents de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et du Conseil européen Donald Tusk.

"Ce sera une excellente occasion, dans la foulée du vote pour le Brexit, d'évoquer notre soutien continu et extrêmement fort en faveur du projet européen", a souligné Ben Rhodes, proche conseiller de M. Obama.

Des rencontres bilatérales avec le président polonais Andrzej Duda d'une part et le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg d'autre part sont également prévues.

Avant de retrouver les pays de l'Alliance, le président américain a annoncé mercredi le maintien de 8.400 soldats en Afghanistan jusqu'à 2017, ralentissant une nouvelle fois le rythme de retrait des troupes américaines.

M. Stoltenberg a immédiatement salué "un signal fort" de l'engagement de l'Alliance dans la durée dans ce pays confronté à l'insurrection des talibans.

M. Obama, qui s'exprimera samedi lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet, rejoindra ensuite l'Espagne où il rencontrera le roi Felipe VI, le président du gouvernement sortant, Mariano Rajoy, mais aussi d'autres responsables politiques.

"Conscients que nous sommes dans une période politique chargée d'incertitudes en Espagne, nous voulons nous assurer de rencontrer tous les principaux partis politiques", a expliqué Ben Rhodes.

M. Rajoy, sorti renforcé des législatives organisées le 26 juin après six mois de blocage politique, a commencé à rencontrer les dirigeants des autres formations afin de trouver des alliés indispensables.

M. Obama achèvera son voyage par une rencontre avec des jeunes Espagnols, sur un format de questions-réponses pour lequel il opte désormais lors de la plupart de ses déplacements à l'étranger.

AFP
Jeudi 7 Juillet 2016 - 17:39





Nouveau commentaire :
Twitter