Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Obama nomme Ashton Carter à la tête du Pentagone


Vendredi 5 Décembre 2014 modifié le Vendredi 5 Décembre 2014 - 23:26

Le président américain Barack Obama a annoncé vendredi la nomination comme secrétaire à la Défense d'Ashton Carter au moment où la coalition contre le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie prédit un combat de longue haleine.




Cet homme de 60 ans, qui fut numéro deux du Pentagone entre 2011 et 2013, devra s'appuyer sur son franc-parler et sa fine connaissance du Pentagone pour trouver sa place au sein de l'administration mais aussi relever les nombreux défis auxquels l'armée américaine est confrontée.

M. Obama a mis en avant vendredi la lutte contre les jihadistes de l'EI, la fin des missions de combat en Afghanistan à la fin de l'année, la riposte au virus Ebola en Afrique de l'Ouest où des militaire américains ont été déployés, ou encore le renforcement des alliances militaires des Etats-Unis, Otan en tête.

La coalition menée par les Etats-Unis a estimé mercredi que l'organisation Etat islamique était "en train d'être stoppée" en Irak et en Syrie. Mais elle a aussi reconnu que ce combat pourrait durer "des années" et qu'il faudrait faire plus pour tarir les revenus de l'EI et endiguer le "flot de combattants terroristes étrangers".

La confirmation d'Ashton Carter par le Sénat ne devrait --a priori-- pas poser de problème dans la mesure où plusieurs élus républicains de premier plan ont déjà indiqué qu'ils n'y étaient pas opposés. "Je m'attends à ce qu'il soit confirmé", a affirmé le sénateur républicain Lindsey Graham.

Le sénateur John McCain a pour sa part jugé qu'il était "extrêmement compétent, très travailleur et doté d'une solide expérience". Cependant, a-t-il ajouté ironique, "j'espère qu'il comprend bien qu'il aura probablement une influence limitée sur le petit cercle qui entoure le président et qui contrôle visiblement tout le processus de décision".



Vendredi 5 Décembre 2014 - 23:25

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter