Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




ONU-Sahara "On est proche d’une solution qui satisfera tout le monde" (Paris)


Mardi 23 Avril 2013 modifié le Mardi 23 Avril 2013 - 18:20




Porte-parole du quai d'Orsay
Porte-parole du quai d'Orsay
La France a déclaré mardi qu'"on est proche d’une solution qui satisfera tout le monde", allusion aux consultations actuellement en cours aux Nations-Unies à New York au sujet du projet de résolution américain en vue d'élargir la mission de la Minurso à la surveillance des droits de l'homme au Sahara.

"Pour plusieurs des partenaires qui sont dans le groupe des amis (NDLR, Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Espagne et Russie), on est proche d’une solution qui satisfera tout le monde", a indiqué le ministère français des Affaires étrangères, lors d'un point de presse.

"Les discussions se sont poursuivies. On pourrait avoir très bientôt une résolution de renouvellement du mandat de la MINURSO", a-t-on précisé de même source.

Comme tous les ans, les membres du Conseil de sécurité doivent renouveler avant fin avril le mandat de la Minurso. Selon des sources bien informées, un compromis a été trouvé entre les Etats-Unis et le Maroc sur la question visant à élargir le champ de la Minurso aux droits de l'homme. "Les Américains ont retiré leur projet de résolution de la table des négociations", a confié à Atlasinfo une source bien informée.

La France avait réaffirmé vendredi sa position "claire et constante" sur le Sahara et salué les "importants progrès en matière de droits de l’Homme au cours des dernières années et qu’il convient de les encourager".

Une mobilisation sans précédent a été enregistrée au Maroc contre ce projet de résolution américain, considéré comme une atteinte à la souveraineté du Maroc et à son intégrité territoriale. La question du Sahara étant la première cause nationale au royaume.

Une source diplomatique française avait qualifié de "calcul de politique intérieure" le projet de résolution américain. "C'est une erreur et une provocation", avait regretté cette source. L'Espagne, également, par la voix de son ministre des Affaires étrangères a également fait part de son mécontentement;

Le chef de la diplomatie espagnole avait affirmé que l'Espagne attend "une nouvelle proposition de résolution américaine" pour le renouvellement du mandat de la mission de l'ONU au Sahara, qui "pourrait obtenir un consensus" des membres du Groupe des amis du Sahara.

Le quotidien à grand tirage "El Pais" avait rapporté, samedi soir sur son site, que l'Espagne considère "non viable" la proposition des Etats-Unis visant à élargir le mandat de la Minurso à la surveillance des droits de l'homme au Sahara.

L'ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, Samuel Kaplan, a admis que la proposition d'élargir les compétences de la Minurso a provoqué la consternation et la colère au Maroc et a généré une tension entre les deux pays, mais s'est dit confiant quant à la qualité des rapports bilatéraux et leur capacité à surmonter les différends.


Mardi 23 Avril 2013 - 17:00

Par Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter