Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Nouvelle manifestation de soutien aux Palestiniens à Paris


Mercredi 16 Juillet 2014 modifié le Mercredi 16 Juillet 2014 - 20:07




Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées mercredi en fin de journée place des Invalides, à Paris, à l'appel du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens.

Les organisateurs du rassemblement des Invalides, soutenus notamment par la CGT, le Front de gauche et des écologistes, dénoncent la "passivité coupable" des gouvernants alors que s'intensifie le bombardement intensif de Gaza.

"Urgence humanitaire à Gaza", proclamaient des pancartes alors qu'un bombardement de la marine israélienne a tué quatre enfants mercredi sur une plage de Gaza.

"Les gouvernements occidentaux se cantonnent une nouvelle fois à 'dénoncer l'engrenage de la violence' sans désigner le responsable de cette nouvelle tragédie, et appelant seulement le gouvernement israélien à la 'retenue'", déplore le collectif dans son appel.

Il exige en conséquence "des actions concrètes de la France auprès du pouvoir israélien et du Conseil de sécurité" de l'Onu pour obtenir l'arrêt du "déluge de feu sur Gaza au prétexte de tirs de roquettes, mais avec pour objectif avoué de mettre fin au gouvernement palestinien d'entente nationale".

L'interdiction d'une nouvelle manifestation de soutien aux Palestiniens prévue samedi prochain à Paris par des organisations d'extrême gauche, notamment, est à l'étude, a-t-on appris auprès de la préfecture de police.

L'exécutif français a condamné les échauffourées qui ont conclu une manifestation de soutien aux Palestiniens, dimanche, aux abords de deux synagogues parisiennes.

"Le conflit israélo-palestinien ne peut pas s'importer", a déclaré François Hollande lors de son interview télévisée du 14-Juillet. "Il ne peut pas y avoir de dérives et de débordements, d'intrusion ou de volonté d'intrusion dans des lieux de culte".

Des incidents ont éclaté notamment devant la synagogue de la rue de la Roquette dans le XIe arrondissement, à la fin d'une manifestation propalestinienne ayant rassemblé 7.000 personnes selon la police.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a réclamé l'interdiction des manifestations en faveur du Hamas, notamment celle prévue samedi prochain.

Il affirme que les deux synagogues parisiennes ont été prises d'assaut "par des groupes nombreux et haineux proférant des slogans antisémites".

Mercredi 16 Juillet 2014 - 20:05





Nouveau commentaire :
Twitter