Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Nouvelle manifestation à Madrid contre la fermeture du cimetière musulman de Grinon


Samedi 29 Novembre 2014 modifié le Samedi 29 Novembre 2014 - 22:56

Une centaine de membres de la communauté musulmane de Madrid ont manifesté samedi contre la fermeture récemment du cimetière musulman de Grinon, considéré comme l'unique dans la région et l'un des plus grands en Espagne, a constaté la MAP sur place.




Plusieurs membres de la communauté musulmane, dont des Marocains et des représentants d'associations de la communauté musulmane ont observé, samedi durant près de deux heures devant la municipalité de Grinon, un sit-in pour protester contre la décision de la municipalité de cette localité située à 30 km au sud de Madrid, de fermer cet unique cimetière de la capitale espagnole.

Les participants à cette manifestation organisée par la coordination musulmane contre la fermeture du cimetière, qui brandissaient des pancartes, ont scandé des slogans dénonçant cette mesure et appelant le maire de Grinon, Antonia Diaz Garrido, à revenir sur la décision de fermer le cimetière qui porte atteinte aux intérêts de la communauté musulmane.

Ils ont appelé au respect des libertés religieuses et à permettre à la communauté musulmane d'enterrer les morts selon la tradition islamique.

A rappeler que les membres de la communauté musulmane avaient organisé dimanche dernier des manifestations devant le siège du Ministère espagnol de la justice à Madrid et la municipalité de Grinon, peuplée de 9.400 habitants.

Des représentants d'associations ont révélé que pas moins de six corps de membres de la communauté musulmane, dont des citoyens marocains, sont actuellement placés dans la morgue et dans la mosquée "M30" de Madrid dans l'attente d'être enterrés par leurs familles et ce, depuis la fermeture de ce cimetière.

Les associations réclament la réouverture immédiate du cimetière, le respect de la Constitution espagnole de 1978, notamment de l'Article 2 relatif à la liberté religieuse, et les Accords de 1992, signés entre l'Etat espagnol et les représentants des musulmans dans ce pays.

Le consulat général du Royaume du Maroc à Madrid avait précisé dernièrement dans une déclaration à la MAP que le terrain du cimetière n'est pas une propriété du Royaume, mais qu'il relève du ministère espagnol de la Défense depuis 1965 qui l'a remis par la suite à la mairie de Grinon suite à un accord entre les deux parties.

Le Consul général du Royaume du Maroc à Madrid, Tarik Louajri, avait affirmé qu'en signe de solidarité et de soutien avec les membres de la communauté musulmane établie dans cette région, le Maroc assurait, à titre bénévole, la gestion de ce cimetière et procédait depuis des années, sur demandes adressées au consulat par des associations musulmanes, au paiement des frais d'électricité et de l'eau.

Le diplomate a indiqué que le Consulat du Maroc à Madrid a transmis une correspondance à la mairie de Grinon en vue de revenir sur cette décision de fermeture, jusqu'à ce qu'une solution adéquate soit trouvée à cette question, notant que cette mesure porte atteinte aux intérêts des musulmans établis dans cette région.

On estime à 250.000 le nombre de personnes de confession musulmane établies dans la Communauté de Madrid.
Samedi 29 Novembre 2014 - 22:55





Nouveau commentaire :
Twitter