Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Nouvel incident maroco-espagnol : l’ambassadeur d’Espagne convoqué au ministère des Affaires étrangères


Vendredi 15 Mars 2013 modifié le Vendredi 15 Mars 2013 - 22:03




Nouvel incident maroco-espagnol : l’ambassadeur d’Espagne convoqué au ministère des Affaires étrangères
Le ministre marocain des Affaires étrangères, Saad Dine El Othmani a convoqué jeudi à Rabat l’ambassadeur d’Espagne au Maroc pour lui exprimer le mécontentement du gouvernement suite à un incident mortel survenu prés des côtes des Iles Canarie et au cours duquel sept clandestins marocains ont péri par noyade, a-t-on appris de source gouvernementale.

Selon une vidéo filmée à partir d’un hôtel situé sur une plage des Iles Canaries et diffusée récemment sur internet et par des médias espagnols, l’affaire est rocambolesque digne d’un film policier : un bateau de la garde civile espagnole alertée par la présence dans les alentours d’une embarcation transportant des émigrés clandestins fonce d’une vive allure sur cette patera, et comme une frappe d’un bélier il cause un accident mortel.

Sous les cris et les pleurs de ses occupants, tous des Marocains originaires de la ville de Sidi Ifni, l’embarcation c'est brisée et a chavirée. Bilan de cette catastrophe : 7 personnes portées disparues dont 3 enfants, et 17 rescapés.

A qui incombe la responsabilité de cet acte criminel présumé survenu en décembre 2012 par une nuit glaciale et où la mer n’était pas agitée: aux policiers espagnols, répondent des journaux marocains ainsi que des ONG de défense des immigrés clandestins.

Des députés marocains ont récemment soulevé cette affaire devant le Parlement.

Les survivants ont vivement dénoncé la garde civile espagnole l’accusant d’avoir sciemment provoqué cet incident. « Nous avons demandé à l’ambassadeur d’Espagne de nous fournir tous les éléments en possession de la police et de la justice espagnoles sur cette douloureuse affaire», a déclaré vendredi à Atlasinfo le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Mustapha Khelfi.

« Le Maroc et son Roi en personne suivent avec intérêt » cette affaire, a-t-il affirmé.



Vendredi 15 Mars 2013 - 11:22

Par Mohamed Chakir




Nouveau commentaire :
Twitter