Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




"Nous sommes aussi de "sales Français"", clament des personnalités musulmanes


Vendredi 26 Septembre 2014 modifié le Vendredi 26 Septembre 2014 - 09:32

Des personnalités musulmanes de France signent une tribune dans le quotidien Le Figaro de vendredi proclamant leur solidarité avec les victimes de l'organisation Etat islamique (EI) et affirmant en réponse aux menaces jihadistes: "Nous sommes aussi de +sales Français+".




"Nous, Français de France et de confession musulmane, tenons à exprimer avec force notre totale solidarité avec toutes les victimes de cette horde de barbares, soldats perdus d'un prétendu Etat islamique, et dénonçons avec la dernière énergie toutes les exactions commises au nom d'une idéologie meurtrière qui se cache derrière la religion islamique en confisquant son vocabulaire", écrivent-ils dans ce texte repris également en une par le journal Libération.

"Personne ne peut s'arroger le droit de s'exprimer en notre nom, et, pour mieux attester de notre solidarité dans les circonstances dramatiques actuelles, nous revendiquons l'honneur de dire que +nous sommes aussi de sales Français+".

EI avait lancé lundi un appel aux musulmans à tuer les "incroyants" et "en particulier les méchants et sales Français", deux jours avant que l'otage français Hervé Gourdel ne soit décapité en Algérie par un groupe jihadiste.

Parmi les signataires de la tribune figurent notamment le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, le directeur de la publication de l'hebdomadaire Jeune Afrique, Marwane Ben Yahmed, ou encore la sénatrice socialiste Bariza Khiari.

Dans Libération, la sénatrice de Paris explique qu'"il y a tellement d'exactions au nom de l'islam qu'à un moment on se dit: il faut qu'on réagisse".

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, a appelé "les musulmans et leurs amis" à se rassembler vendredi devant la Mosquée de Paris, en hommage à Hervé Gourdel.
Vendredi 26 Septembre 2014 - 09:32

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter