Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Nicolas Sarkozy décore un proche de Jean-François Copé


Lundi 15 Octobre 2012 modifié le Mardi 16 Octobre 2012 - 08:22




Nicolas Sarkozy décore un proche de Jean-François Copé
La cérémonie était privée mais a fait des vagues à l'UMP. L'ancien président Nicolas Sarkozy a remis lundi l'insigne de l'ordre national du Mérite à Jérôme Lavrilleux, bras droit de Jean-François Copé, candidat à la présidence de l'UMP.

Pour cette cérémonie privée devant une quarantaine de personnes, les copéistes s'étaient donnés rendez-vous dans les bureaux parisiens de l'ancien président, rue de Miromesnil à Paris. Outre Jérôme Lavrilleux, très impliqué dans la campagne présidentielle de 2012, et le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé, étaient présents le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin, le patron des députés UMP Christian Jacob, la députée des Alpes-Maritimes Michèle Tabarot ou encore le sénateur Roger Karoutchi.

Etaient également conviés quelques-uns des hommes clés de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, dont le très droitier conseiller Patrick Buisson.

Lors de cette cérémonie, Nicolas Sarkozy a rendu hommage au travail de Jérôme Lavrilleux en tant que directeur adjoint de sa campagne. Selon un participant, il a réaffirmé au passage qu'il avait "apprécié le soutien et l'énergie" dont le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé avait fait preuve dans sa campagne.

"C'est une décoration dont tout le monde parle", a ironisé l'ancien chef de l'Etat, en s'amusant de l'intérêt disproportionné accordé à ses yeux à cette cérémonie. De nombreux journalistes patientaient en effet au même moment dans la rue.

"Je suis libre", a également lancé Nicolas Sarkozy, alors que les fillonistes s'agacent de cette remise de décoration à un mois de l'élection pour la présidence de l'UMP.

Désireux de procéder à cette remise de décoration par "amitié" et "fidélité", l'ancien président a toutefois pris soin de réaffirmer, selon un autre participant, sa volonté de ne pas s'impliquer dans la campagne interne de l'UMP. Il a rappelé son choix, exprimé le 6 mai dernier, de rester en retrait de la vie politique.

Alors que le clan Copé jubilait lundi soir, François Fillon pourra au moins se consoler avec le dernier sondage BVA pour Orange, L'Express et France Inter rendu public lundi: 66% des sympathisants de l'UMP y affirment qu'ils préféreraient une victoire de Fillon, contre 32% pour Copé.

Ils sont 77% à plébisciter le positionnement politique de l'ex-chef du gouvernement (ni "trop" ni "pas assez à droite"), quand 21% le jugent "pas assez à droite". Il sont 66% des sympathisants UMP à valider aussi le positionnement très droitier de Jean-François Copé, quand 25% le trouvent trop à droite.

- sondage réalisé les 11 et 12 octobre auprès d'un échantillon de 1.105 personnes, recrutées par téléphone puis interrogées par Internet, représentatif de la population nationale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.


Lundi 15 Octobre 2012 - 22:42

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter