Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Neuf militaires algériens tués et deux autres blessés dans une embuscade à Ain Defla (officiel)


Dimanche 19 Juillet 2015 modifié le Dimanche 19 Juillet 2015 - 22:21

Algérie,




Neuf militaires algériens tués et deux autres blessés dans une embuscade à Ain Defla (officiel)
Neuf militaires algériens ont été tués et deux autres blessés dans une embuscade tendue, vendredi soir, par un groupe armé dans la wilaya d'Aïn Defla (145 km au sud-ouest d'Alger), a annoncé dimanche le ministère algérien de la défense.

Les militaires algériens ont été attaqués lors d'une opération de recherche et de ratissage lancée dans la localité de Djbel Elouh à Souk El Attaf, précise le ministère dans un communiqué. "Les éléments de l'Armée Nationale Populaire (armée algérienne) ont aussitôt procédé au bouclage de la zone et déclenché une grande opération de ratissage pour débusquer ces criminels et les abattre", ajoute le communiqué.

Les médias algériens avaient annoncé la veille que le convoi militaire qui se dirigeait vers une caserne a été surpris par des tirs nourris de la part des hommes armés embusqués dans une forêt sur les hauteurs de la commune de Ain Djendel.

Les militaires revenaient d'une opération de ratissage touchant les maquis des communes de Ain Djendel, El Hachania et Amrouna, connus d'être le fief des groupes armés au début des années de terrorisme, selon les mêmes sources.

L'attentat d'Ain Defla est le plus meurtrier ayant visé l'armée algérienne depuis celle d'avril 2014 qui a coûté la vie à quatorze militaires algériens, tués dans un accrochage avec des hommes armés dans la région Tizi Ouzou.

L'armée a multiplié, ces derniers mois, les attaques contre les groupes armés, qui opèrent dans le nord-est du pays et tout au long des frontières Est avec la Tunisie et sud-est avec la Libye et le Mali.

En mai dernier, des militaires ont tué vingt-deux hommes armés dans la wilaya de Bouira, à 120 km au sud-est d'Alger, et saisi une grande quantité de munition.

L'axe Tizi Ouzou-Bouira-Ain Defla, non loin d'Alger, concentre encore une importante activité des groupes armés, qui profitent des hauteurs des montagnes et d'un dense massif forestier rendant difficiles les opérations de traque lancées régulièrement par l'armée, selon les médias locaux.

Dimanche 19 Juillet 2015 - 13:17





Nouveau commentaire :
Twitter