Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Neuf Français sur dix craignent de tomber dans la précarité (étude)


Lundi 3 Novembre 2014 modifié le Lundi 3 Novembre 2014 - 10:57




Neuf Français sur dix craignent de tomber dans la précarité, indique une étude publiée lundi par l'observatoire de la chaîne d'information BFM Business et le groupe d'expertise Ca Com.

Selon cette étude, qui se veut un baromètre de l'opinion des Français concernant leur situation économique, neuf personnes sur dix n'excluent pas totalement la possibilité de tomber un jour dans la précarité, de même qu'elles expriment de vives inquiétudes quant à leur pouvoir d'achat.

"Les Français vivent dans l'angoisse du lendemain", estime l'étude, soulignant que cette proportion de personnes craignant de tomber dans la précarité constitue un record dans ce baromètre. Ce chiffre trouve son explication dans le nombre de plus en plus important de Français ayant des difficultés pour boucler leurs fins de mois, affirme l'étude, précisant que 37 pc des personnes interrogées déclarent avoir des revenus insuffisants pour finir la fin du mois, soit une hausse de 6 points en 8 mois seulement et un bond de 15 points depuis janvier 2013.

D'après l'étude, cette crainte impacte sérieusement la consommation, avec 60 pc de Français qui estiment devoir se contenter de l'essentiel, un taux en hausse de 5 points depuis janvier 2014.

Par ailleurs, l'étude note que cette baisse de consommation risque d'aggraver le problème de déflation dont souffre l'économie française. En effet, 47 pc des Français différent leurs dépenses parce qu'ils pensent que les prix vont baisser et qu'ils paieront moins cher demain.

Dans le même sens, 38 pc des sondés pensent qu'il n'est pas urgent de faire des achats importants car les prix vont rester durablement stables, alors que 10 pc seulement pensent que c'est le moment d'acheter car les prix vont augmenter.

"Cela signifie que la France commence à entrer dans le scénario tant redouté par le gouvernement et la Banque centrale européenne", relèvent les auteurs du baromètre, rappelant que l'un des phénomènes caractéristiques de la déflation est quand les consommateurs préfèrent attendre la baisse des prix pour acheter.

Lundi 3 Novembre 2014 - 10:55





Nouveau commentaire :
Twitter