Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Netanyahu sur le nucléaire iranien au Congrès américain: les principaux points


Mardi 3 Mars 2015 modifié le Mardi 3 Mars 2015 - 23:31

Voici les principaux points du discours du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu sur l'accord en négociations sur le nucléaire iranien, devant le Congrès américain mardi.




Comme il l'avait déjà fait la veille, devant les délégués du principal lobby pro-israélien des Etats-Unis Aipac, il a de nouveau démonté l'accord que le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) tente de conclure avec l'Iran d'ici à la date butoir du 31 mars pour lui permettre de développer une énergie nucléaire civile tout en l'empêchant d'acquérir l'arme atomique.

- M. Netanyahu remercie M. Obama -

Dès le début de son discours, M. Netanyahu a tenté de désamorcer la tension créée par sa venue à la Chambre des représentants, perçue comme un défi au président américain, qui n'avait pas été prévenu et qui a, par conséquent, exclu de le rencontrer.

"Certaines choses que le président (Obama) a faites pour Israël ne seront jamais connues car il s'agit de problématiques sensibles et stratégiques", mais "je les connais et je serai toujours reconnaissant envers le président Obama pour son soutien", a-t-il déclaré.

- L'accord "n'empêchera pas" l'Iran d'obtenir la bombe -

L'accord, toujours décrit comme "mauvais" par le Premier ministre israélien et que les Etats-Unis souhaitent entériner au plus tôt, "n'empêchera pas" l'Iran d'obtenir la bombe atomique, a estimé M. Netanyahu.

"En fait il pourra se doter de l'arme nucléaire, et en produire beaucoup", a-t-il tonné.

"Parce que l'accord permettrait au programme nucléaire iranien de rester largement intact, l'Iran pourrait se doter d'une arme nucléaire très rapidement. En une année seulement, selon les estimations américaines", s'est-il alarmé.

- L'Iran, une "menace" pour le monde entier -

Le régime de Téhéran "représente une grande menace pour Israël, mais aussi pour la paix du monde entier".

"Pour comprendre combien l'Iran serait dangereux avec l'arme nucléaire, nous devons pleinement comprendre la nature de ce régime", a souligné le Premier ministre israélien. "Les documents qui sont le fondement de l'Iran promettent la poursuite du jihad, et de nombreux Etats sont en train de s'effondrer à travers le Moyen-Orient".

"Pendant que beaucoup espèrent que l'Iran va rejoindre la communauté des nations, l'Iran est en train d'avaler plusieurs nations. Nous devons être unis pour stopper la marche terrible de l'Iran", a-t-il ajouté.

"Si l'Iran veut être traité comme un pays normal, qu'il agisse comme un pays normal."

- Une "course aux armes nucléaires" au Moyen-Orient -


M. Netanyahu, très applaudi par les élus américains, a estimé que les "concessions" de l'accord en cours laisseraient l'Iran avec un "vaste programme nucléaire".

Surtout, dit-il, "l'accord censé empêcher une prolifération entraînera au contraire une course aux armes nucléaires dans la région la plus dangereuse du monde", en faisant référence au Moyen-Orient.

- Que l'Iran "cesse de menacer Israël" -

Reprenant son argumentaire habituel, M. Netanyahu a demandé qu'"avant de penser à alléger les sanctions, le monde devrait demander trois choses à l'Iran".

La première, "cesser ses agressions contre ses voisins au Moyen-Orient". La seconde, "cesser de soutenir le terrorisme à travers le monde". "Et la troisième, cesser ses menaces d'éradication de mon pays, Israël, le seul Etat juif", a-t-il déclaré.

- Le monde "se porte mieux sans cet accord" -

"Mes amis, pendant plus d'un an on nous a dit qu'aucun accord était préférable à un mauvais accord. C'est un mauvais accord, le monde se portera mieux sans lui", a encore dit le Premier ministre israélien.

"Maintenant on nous dit que la seule alternative à ce mauvais accord est la guerre. C'est tout simplement faux. L'alternative, c'est un meilleur accord."

Pour lui, la "voie" proposée actuellement par les Etats-Unis "mènera à un Iran doté de l'arme nucléaire".

Mardi 3 Mars 2015 - 23:16

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter