Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Nawal El Moutawakel faite Chevalier de la Légion d'Honneur de la République française


Mercredi 11 Mars 2015 modifié le Jeudi 12 Mars 2015 - 13:17

Le président français François Hollande a remis, mercredi soir au Palais de l'Elysée, les insignes de Chevalier de la Légion d'Honneur de la République française, la plus élevée des distinctions nationales, à l'ancienne championne olympique marocaine Nawal El Moutawakel.




"En me nommant au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur, le Président de la République française, Son Excellence François Hollande, vient témoigner par ce geste de la solidité des liens et du caractère privilégié des relations qui unissent nos deux pays, la France et le Maroc", a indiqué Mme El Moutawakel dans une déclaration à la MAP, notant que ce geste confirme également l'amitié qui lie le Président français et le Roi Mohammed VI.

Rappelant l'histoire qui la lie à la France, et qui remonte aux années 70, Mme El Moutawakel a indiqué qu'elle a depuis, un attachement particulier avec ce pays qui l'a accueillie, alors jeune athlète, pour effectuer ses nombreux stages de préparation et ses multiples compétitions dans plusieurs villes françaises.

"Courir en France m'a ouvert la voie vers d'autres horizons et a forgé ma personne. Je venais ici pour ma passion. Je venais ici pour mon sport, l'athlétisme. Je venais ici pour concrétiser mon rêve olympique", a-t-elle témoigné, relevant que cette haute distinction l'incitera à s'impliquer davantage dans la gouvernance du sport, facteur d'union, d'amitié, d'excellence, d'inspiration et de solidarité, qui brise les tabous et les barrières.

Elle a également affirmé qu'avec cette distinction, son engagement envers la jeunesse et la femme et sa passion pour le sport vont être encore plus profonds et sans limites, exprimant sa disposition à être toujours présente, utile et positive, à œuvrer efficacement et à s'investir pleinement au service du développement harmonieux du mouvement olympique et du sport de manière générale.

Par ailleurs, Mme El Moutawakel a saisi cette occasion pour présenter ses condoléances les plus attristées à la France et aux familles des trois grands champions français, Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine, tués lundi dans une collision entre deux hélicoptères en Argentine.

En remportant le 400 mètres haies des Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984, Nawal El Moutawakel est devenue la première femme arabe, musulmane et africaine à décrocher une médaille d'or olympique.

Sa performance olympique était la percée qui a donné aux femmes marocaines la motivation et le courage de pratiquer le sport, qui avait été auparavant considéré comme la chasse gardée des hommes.

Après la fin de sa carrière sportive en tant qu'athlète et son diplôme universitaire aux Etats Unis, elle reste activement présente et impliquée dans la scène sportive marocaine et internationale.

Secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires sociales, chargé de la jeunesse et des sports (1997-1998) et ministre de la Jeunesse et des Sports (2007-2009), elle a fait de l'activité physique et le sport sa cause.

Organisatrice de la course féminine de Casablanca, où 30.000 femmes participent pour le plaisir, elle met ses convictions en pratique.

Son influence et ascension à l'échelle internationale n'ont cessé d'augmenter. En 1995, elle devient membre du conseil de l'Association Internationale des Fédérations d'Athlétisme (IAAF) et 2 ans plus tard, elle est élue membre au Comité International Olympique.

Membre de la Commission "Femmes et Sport" , de la Commission du "Marketing" et de la Commission des "Relations Internationales" du CIO, en 2004, elle a été nommée présidente de la Commission d'évaluation du CIO pour les Jeux Olympiques d'été de 2012 et ceux de 2016, une première dans les annales du mouvement olympique.

En Janvier 2010, elle a été nommée présidente de la Commission de Coordination du CIO pour les Jeux Olympiques de Rio en 2016.

En Juillet 2012, Mme El Moutawakel a été élue 3-ème vice-président du CIO. Depuis Septembre 2013, elle devient première vice-présidente, la première femme d'un pays musulman, arabe et africain à occuper ce poste.

En Août 2010, elle a été nommée par le Secrétaire Général des Nations Unies, M. Ban Ki Moon, Ambassadrice de Bonne Volonté des Nations Unies pour les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).
Mercredi 11 Mars 2015 - 23:14





Nouveau commentaire :
Twitter