Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Naufrage en Méditerranée: 5 rescapés hors de danger, une fillette hospitalisée


Mardi 16 Septembre 2014 modifié le Mardi 16 Septembre 2014 - 13:12




Cinq personnes, vraisemblablement rescapées du "naufrage le plus grave" de migrants en Méditerranée, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) qui craint jusqu'à 500 disparus, sont hors de danger en Crète avec une autorisation provisoire de séjour, a-t-on appris mardi de source policière.

Il s'agit de trois Palestiniens, d'un Egyptien et d'une Syrienne, une fillette, âgée d'entre 18 mois et deux ans, probablement syrienne, qui reste hospitalisée dans un "état critique" à l'hôpital d'Héraklion, la capitale de l'île située au sud de la Grèce où les rescapés avaient été transportés dans la nuit de vendredi à samedi.

Une source policière a indiqué à l'AFP que les rescapés, en "bon" état de santé, ont reçu une autorisation de séjour de six mois pour quatre d'entre eux et de trois mois pour le ressortissant égyptien.

Un collaborateur de l'OIM en Crète a commencé à recueillir leur témoignage sur le déroulement du naufrage, a expliqué à l'AFP Daniel Esdras, représentant de l'OIM en Grèce.

Selon un communiqué de l'OIM à Genève, les rescapés de Crète ont confirmé qu'environ 500 migrants syriens, palestiniens, égyptiens, soudanais se trouvaient à bord d'un bateau parti d'Egypte le 6 septembre et qui a fait naufrage au sud-est de Malte, dans les eaux internationales.

Les autorités grecques ont recueilli trois Palestiniens âgés de 23, 25 et 32 ans, un Egyptien de 21 ans et une Syrienne de 19 ans, ainsi que la fillette blessée, a déclaré à l'AFP Vassilios Simantirakis, adjoint au directeur des garde-côtes de La Canée, à l'ouest de l'île.

Les rescapés ont dans un premier temps été hébergés par la maison de retraite municipale de La Canée.

"Ils ont passé la nuit de samedi chez nous. Ils étaient épuisés, nous leur avons donné des vêtements, les avons nourris et ils sont repartis dimanche, d'abord au poste de police puis chez un particulier qui a proposé de les accueillir", a indiqué à l'AFP Georgios Goniotakis, directeur de le maison de retraite.

Les secours, coordonnés par les autorités maltaises, ont permis au total de retrouver 10 migrants et trois corps, selon un bilan établi mardi matin par l'OIM en Italie, en Grèce et à Malte.

Deux autres survivants palestiniens de 27 et 33 ans avaient été transférés en Sicile lors de l'opération de secours. Ils ont dénoncé une action volontaire des passeurs pour couler le bateau lorsque ses passagers ont refusé d'embarquer sur une embarcation plus petite.

Mardi 16 Septembre 2014 - 13:12

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter