Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Nahida Nakad débarquée des commandes de France 24


Vendredi 5 Octobre 2012 modifié le Vendredi 5 Octobre 2012 - 19:00




Nahida Nakad débarquée des commandes de France 24
Deux hauts dirigeants de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF), Franck Melloul et l'ex-grand reporter de TF1 Nahida Nakad, sont écartés, avant même l'arrivée officielle de la nouvelle patronne Marie-Christine Saragosse, rapporte le Figaro.

A l'annonce de l'éviction de Mme Nakad, un "ouf de soulagement" a traversé une grande partie de la rédaction, confie à Atlasinfo un journaliste de la chaîne. "Nakad avait un travers grave qui a fait beacoup de tort à la chaîne. Elle ne s'entourait que de personnes d'une nationalité précise Nous autres, on était exclu. Je suis sûre que Mme Saragosse va mettre de l'ordre dans tout cela. On l'espère en tout cas", ajoute-t-il.

Marie-Christine Saragosse n'a pas attendu d'être officiellement nommée en Conseil des ministres à la tête de l'audiovisuel extérieur de la France ( AEF), pour faire du passé table rase. Alors même que les Commissions culturelles du Sénat et de l'Assemblée nationale l'ont à peine adoubée, jeudi soir, à la tête de l'entité qui coiffe France 24 et RFI, deux des plus proches collaborateurs de son prédécesseur Alain de Pouzilhac sont sur le point d'être remerciés.

La journaliste Nahida Nakad, ancien grand reporter à TF1, a été écartée jeudi soir de la direction des rédactions de France 24 et du pôle arabophone Monte Carlo Doualiya, deux antennes de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF). Frank Melloul, en charge des projets et des développements du groupe et qui a défendu le projet de fusion juridique des différentes entreprises, devrait également quitter l'entreprise. Le sort de Anne-Marie Capomaccio, également directrice des rédactions, est lui toujours en suspens.

Antennes distinctes: Marie-Christine Saragosse s'est clairement opposée durant ses auditions à toute fusion entre France 24 et RFI. Elle souhaite prendre son temps pour définir sa stratégie qui s'appuiera sur des antennes distinctes. Une chose presse cependant, c'est le déménagement de RFI sur le nouveau site d'Issy-les-Moulineaux qui coûte à Radio France 1,2 million d'euros par mois. Une somme importante, en ces temps de rigueur budgétaire.

De son côté, Marie-Christine Saragosse avait obtenu lors de sa candidature le maintien du budget de l'Audiovisuel extérieur de la France. Initialement le gouvernement souhaitait amputer ce dernier de 8 millions d'euros sur une enveloppe totale de 314 millions d'euros.

Vendredi 5 Octobre 2012 - 10:55

Avec le Figaro




Nouveau commentaire :
Twitter