Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Nadine Gordimer, prix Nobel de littérature et voix de l'anti-apartheid, est morte


Mardi 15 Juillet 2014 modifié le Mardi 15 Juillet 2014 - 05:57

L'écrivain sud-africaine Nadine Gordimer, qui s'était opposée au régime d'apartheid et avait obtenu le prix Nobel de littérature en 1991, est décédée à l'âge de 90 ans, a annoncé lundi sa famille.
Elle s'est éteinte dimanche soir à son domicile de Johannesburg en présence de ses enfants, précise la famille dans un communiqué.




Par l'écriture, Nadine Gordimer choisit de décrire la société inégalitaire sud-africaine et de s'engager contre le système d'apartheid. Elle est longtemps proche de l'ANC de Nelson Mandela. L'essentiel de son œuvre, de facture classique, en témoigne aujourd'hui et la lecture de ses textes enseigne une douloureuse page d'Histoire. Cependant, sa célébration grandiose des paysages sud-africains et son amour pour cette terre « odorante et colorée » — qu'elle n'a pas quittée — ajoutent de l'humanité et de la chaleur à ses écrits.

À la peinture détaillée de son pays natal, elle juxtapose la critique de ses dysfonctionnements, ses drames et son cheminement douloureux vers la démocratie et l'égalité entre Noirs et Blancs. Depuis l'avènement de la démocratie en 1994, elle n'hésitait pas à pointer les défauts du nouveau pouvoir des successeurs de Nelson Mandela.

Mardi 15 Juillet 2014 - 05:33





Nouveau commentaire :
Twitter