Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Mustapha Salma: l’Algérie embarrassée par des parlementaires européens


Lundi 18 Octobre 2010 modifié le Mardi 19 Octobre 2010 - 11:47




Mustapha Salma: l’Algérie embarrassée par des parlementaires européens
L’Algérie a été interpellée au Parlement européen pour mettre fin à la situation humanitaire inacceptable dans laquelle se trouve le dissident du Polisario, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud. La poursuite de sa détention au secret, en territoire algérien, est inacceptable, ont estimé des députés européens. Pour eux, Mustapha Salma qui a simplement exprimé en public son soutien au plan marocain d’autonomie au Sahara, doit être libéré sans délais.

Lors d’une rencontre entre parlementaires européens et algériens, tenue courant octobre à Bruxelles, dans le cadre des réunions régulières entre le Parlement européen (PE) et les parlements maghrébins, Pier Antonio Panzeri, le président de la Délégation pour les relations avec les pays du Maghreb au PE, a interpellé « officiellement » l'Algérie au sujet de Mustapha Salma. Le Polisario avait fictivement annoncé le 6 octobre, la libération de Mustapha Salma, mais sa famille et les ONG demeurent toujours sans nouvelles de lui. Ils ne sont pas au courant ni de son lieu ni de ses conditions de détention, et ils s’en inquiètent.

"Je soulève d'une manière officielle l'affaire de M. Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud", a lancé M. Panzeri à l'adresse de la délégation du Parlement algérien qui avait pris part à la 10ème rencontre interparlementaire "Parlement européen-Parlement algérien".

M. Ould Sidi Mouloud avait déclaré publiquement, suite à une visite à son père à Smara, "soutenir l'ouverture d'un dialogue autour du plan d'autonomie proposé par le Royaume du Maroc comme solution pour sortir de la situation actuelle du conflit autour du Sahara", a rappelé M. Panzeri.

"Ces déclarations lui ont posé des problèmes. Cette personne est disparue et accusée de trahison simplement pour avoir exprimé une opinion", s'est indigné le responsable européen.

M. Panzeri a appelé les membres de la délégation algérienne en leur qualité de parlementaires à intervenir pour mettre fin à la situation humanitaire inacceptable dans laquelle se trouve M. Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud.

"Nous vous demandons de faire le nécessaire afin que ce problème soit résolu et nous montrer votre volonté de coopérer avec nous", s'est indigné M. Panzeri, au terme d'une réunion conjointe de la Délégation pour les relations avec les pays du Maghreb avec la délégation parlementaire algérienne portant sur la coopération UE-Algérie, "Le dialogue politique et les droits de l'Homme".


Lundi 18 Octobre 2010 - 23:59

Atlasinfo (article réactualisé)




Nouveau commentaire :
Twitter