Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Multiples hommages au sculpteur sénégalais Ousmane Sow, monument dans le domaine de l'art décédé jeudi


Jeudi 1 Décembre 2016 modifié le Jeudi 1 Décembre 2016 - 23:29




Dirigeants, hommes politiques, intellectuels, artistes et simples citoyens rendaient hommage jeudi à une des plus grandes figures du Sénégal dans le domaine de l'art, le sculpteur Ousmane Sow décédé à l'âge de 81 ans et qui a fait honneur à toute l'Afrique.

Connu pour ses sculptures monumentales de guerriers qui ont fait le tour du monde, Sow - lui-même de complexion robuste, mesurant 1m93 - est né le 10 octobre 1935 à Dakar et n'est devenu artiste qu'à l'âge de 50 ans, après avoir exercé comme kinésithérapeute en banlieue parisienne et au Sénégal.

Selon sa famille, jointe par l'AFP depuis Paris, il est décédé à l'Hôpital Principal de Dakar, sans autres précisions sur ce dont il souffrait et la durée de son hospitalisation. Il a "été très bien assisté médicalement", a-t-on simplement indiqué la même source.

Jusqu'à jeudi soir, aucune précision n'avait pu être obtenue sur la date de ses obsèques à Dakar. Il menait une vie très discrète en dépit de sa notoriété au Sénégal, qui abrite depuis 1992 la biennale "Dak'Art", une des plus importantes manifestations des arts visuels en Afrique.

"Un grand artiste du Sénégal vient de nous quitter. J'appréciais l'homme autant que son oeuvre. Mes condoléances à la famille d'Ousmane Sow", a écrit le président sénégalais Macky Sall sur son compte Twitter, publiant une vidéo de 57 secondes dans laquelle le sculpteur s'exprime sur son art.

"Il n'y a pas de corps parfait, ça me donne la liberté de ne pas faire comme les Grecs, c'est-à-dire des sculptures bien calibrées, et ça, je l'ai acquis par mon métier de kinésithérapeute", explique dans ce petit film Sow, cheveux et barbe blancs accentuant son teint noir.

La présidence sénégalaise avait déjà salué "un artiste de génie", rappelant qu'il a été le "premier Africain à rejoindre l'Académie française des Beaux-Arts" en tant que membre associé étranger en 2013.


Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:34





Nouveau commentaire :
Twitter