Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Muammar al-Kadhafi a-t-il été tué par un agent français ?


Mardi 2 Octobre 2012 modifié le Mardi 2 Octobre 2012 - 13:50

Selon le «Corriere della Serra», la France aurait localisé le dictateur libyen grâce un numéro de téléphone obtenu par Damas.




Muammar al-Kadhafi a-t-il été tué par un agent français ?
Dans son édition de samedi, le quotidien italien Corriere della Sera affirme que Kadhafi aurait été tué par un agent d’un service de renseignement étranger, probablement français. «Sarkozy avait toutes les raisons d’essayer de faire taire le colonel et le plus rapidement possible», indique le journal, citant des sources diplomatiques européennes à Tripoli, la capitale libyenne. Le quotidien s’appuie également sur une interview donnée à une télévision égyptienne par Mahmoud Jibril, ancien Premier ministre par intérim, dans laquelle il affirme qu’«un agent étranger intégré aux brigades révolutionnaires a tué Kadhafi».

La France serait également impliquée dans la localisation du dictateur. Alors que les commandants rebelles le croyaient dans le sud du pays, Kadhafi aurait appelé par téléphone satellite plusieurs de ses fidèles réfugiés en Syrie. Le président syrien, Bachar al-Assad, aurait alors transmis à la France le numéro du téléphone utilisé, permettant de localiser le Guide libyen à Syrte. Le lendemain de la mort de Kadhafi, les combattants de Misrata, responsables de sa capture, avaient effectivement indiqué que les derniers numéros composés sur son téléphone satellite Iridium étaient syriens.

Corriere della Serra sous-entend aussi que l’agent français qui aurait tué Kadhafi d’une balle dans la tête pourrait être une femme. Une affirmation qui semble invraisemblable, les brigades combattantes rebelles étant composées d’hommes. Seules les vidéos de propagande du régime montraient des femmes armées, apparemment prêtes à s’engager aux côtés des troupes gouvernementales.

Aucun doute, en revanche, sur l’implication de la France dans l’arrêt du convoi de Kadhafi tentant de fuir Syrte. C’est bien un Mirage 2000 français qui l’a bombardé ce matin du 20 octobre, forçant le dictateur déchu à se cacher dans une canalisation.

Mardi 2 Octobre 2012 - 08:26





Nouveau commentaire :
Twitter