Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Mohammed VI préside à Casablanca la cérémonie de signature de deux conventions relatives au renforcement de la prise en charge médicale des détenus et ex-détenus


Mardi 5 Juillet 2016 modifié le Mardi 5 Juillet 2016 - 20:00

Le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma - Prévention et Traitement des cancers, a présidé, mardi au Palais Royal de Casablanca, la cérémonie de signature de deux conventions relatives au renforcement de la prise en charge médicale des détenus et ex-détenus.




La première convention, signée entre la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des détenus et la Fondation Lalla Salma - prévention et traitement des cancers, est relative à la prévention et au traitement du Cancer chez les détenus et ex-détenus. Elle a été signée par M. Mohammed El Azami, membre du Conseil d'Administration de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus et Mme Latifa El Abida, secrétaire générale de la Fondation Lalla Salma - Prévention et traitement des Cancers.

La deuxième convention, signée entre la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des détenus, la délégation Générale de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, et le ministère de la Santé, est relative à la promotion et à l’appui à l’accès aux services de santé au profit des détenus et ex-détenus. Elle a été signée par le ministre de la Santé, M. El Houssaine El Ouardi, le Délégué Général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, M. Mohamed Saleh Tamek, et M. Mohammed El Azami.

Au début de cette cérémonie, il a été procédé à la projection d'un film institutionnel sur les soins de santé dans les établissements pénitentiaires.

Par la suite, M. Mohammed El Azami a prononcé une allocution devant le Souverain dans laquelle il a souligné que la signature de ces deux conventions dénote la Haute sollicitude dont le Roi n’a eu de cesse d'entourer les personnes détenues et Sa conviction que le droit d’accès aux services de santé, consacré par la Constitution du Royaume, constitue un des piliers majeurs pour la consolidation de la citoyenneté.

Elle procède de la volonté du Souverain d’assurer aux citoyens incarcérés ou ayant été en conflit avec la loi leur dignité humaine qui ne leur est pas déniée du fait d'une décision de justice privative de liberté, a-t-il ajouté

M. El Azami a indiqué, dans ce sens, que la convention, signée entre la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des détenus, la délégation Générale de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, et le ministère de la Santé, vise notamment la consolidation de l’offre médicale au profit des détenus et ex-détenus, la promotion du volontariat et de l’action sociale dans ce domaine, et la qualification des cadres médicaux et paramédicaux travaillant au sein des établissements pénitentiaires.

Le ministère de la Santé s’engage, en vertu de cette convention, à faciliter l’accès aux services de santé au sein des établissements relevant du ministère, à l’intégration des Centres de santé des prisons dans les programmes nationaux de prévention, à renforcer la prévention, le diagnostic précoce et la prise en charge médicale des détenus et ex-détenus, et à organiser des campagnes médicales au profit des pensionnaires des prisons.

Pour sa part, Mme Latifa El Abida a noté que la convention, signée entre la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des détenus et la Fondation Lalla Salma - prévention et traitement des cancers, vise à assurer une coopération et une complémentarité étroite entre les deux Fondations pour une meilleure prise en charge des détenus et ex-détenus atteints du Cancer.

La Fondation Lalla Salma - prévention et traitement des cancers s’engage à organiser des campagnes médicales au niveau national pour le diagnostic du cancer chez les pensionnaires des prisons, à prendre en charge les détenus atteints de cancer, à suivre le protocole de soins des bénéficiaires, et à faciliter l’accès des détenus et ex-détenus atteints de cancer aux Centres hospitaliers, notamment aux Centres Hospitaliers Universitaires et aux Centres régionaux d’Oncologie, a assuré Mme El Abida.

Et d’ajouter que la Fondation Lalla Salma participera également à la qualification des médecins travaillant dans les établissements pénitentiaires en leur proposant des formations spéciales.

Les conventions signées en ce jour, sous la présidence du Roi confirment une nouvelle fois la volonté du Souverain d’humaniser l’univers carcéral, comme elles confortent les efforts déployés par le Royaume pour la promotion de la culture des droits de l’Homme, de sauvegarde des libertés individuelles et d’édification de l’Etat de droit.


Source MAP
Mardi 5 Juillet 2016 - 19:58





Nouveau commentaire :
Twitter