Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Mohammed VI lance les travaux de l’université des Sciences de la Santé à Casablanca


Lundi 5 Janvier 2015 modifié le Mardi 6 Janvier 2015 - 23:17

L'Université Mohammed VI des Sciences de la Santé, dont la première pierre a été posée lundi à Casablanca par le roi Mohammed VI, est une nouvelle structure visant mettre en œuvre des fondements et des finalités de la Charte nationale de l'éducation et de la formation ainsi que la promotion de l'enseignement supérieur et des études médicales.
La réalisation de la future université Mohammed VI veut favoriser l'accessibilité aux structures d'enseignement de pointe au profit de la jeunesse marocaine et africaine.
Elle constituera également une plateforme de formation pratique et de perfectionnement pour les étudiants et un hub pour la recherche médicale entre l'Europe et l'Afrique.




Mohammed VI lance les travaux de l’université des Sciences de la Santé à Casablanca
L'Université Mohammed VI des Sciences de la Santé, qui sera réalisée dans un délai de 21 mois sur un terrain de 31.000 m2, sera érigée au sein du futur pôle de Casa-Anfa, nouveau centre névralgique de Casablanca.

La future structure a décidé d'adopter des concepts novateurs ne se limitant plus à un transfert passif du savoir, mais articulés autour d'une immersion de l'étudiant dans un écosystème favorable à l'atteinte de nos objectifs : former les futurs professionnels de la santé en bons citoyens exemplaires engagés pour la cause de leur Nation.

Cet établissement veut également se positionner comme une université de pointe en matière de recherche et de création qui s'illustre sur les scènes nationale et internationale par la qualité de ses réalisations, une université ouverte qui favorise les échanges et la coopération et dont les membres sont capables de répondre aux enjeux mondiaux majeurs.

Pour atteindre ses objectifs, l'Université Mohammed VI des Sciences de la Santé fait participer de très hautes compétences nationales et internationales provenant de pays amis. Il s'agit, entre autres, d'enseignants de médecine et des sciences de la santé des facultés du royaume, d'enseignants de certaines universités de pays amis francophones et anglophones avec lesquels l'université scelle des partenariats, ainsi que d'autres installés dans le secteur libéral et connus pour leurs grandes qualités d'enseignants, de formateurs et de compétences médicales et paramédicales du ministère de la Santé et d'enseignants assurant la formation par téléconférence ou dans le cadre d'échanges inter-universitaires.

Lundi 5 Janvier 2015 - 19:04





Nouveau commentaire :
Twitter