Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Mohammed VI lance à Tétouan le projet d'aménagement et de recalibrage de l'Oued Martil, d'un coût global de 880 MDH


Mardi 20 Octobre 2015 modifié le Mercredi 21 Octobre 2015 - 09:05

Le Roi Mohammed VI a procédé, mardi, au lancement des travaux d'aménagement et de recalibrage de l'Oued Martil, un projet à fort impact environnemental, social, urbain et économique qui s'inscrit dans le cadre du programme intégré de développement économique et urbain de la ville (2014-2018).




Mobilisant des investissements de l'ordre de 880 millions dirhams, ce projet traduit l'intérêt particulier qu'accorde le Souverain à la protection de l'environnement, au développement durable, ainsi que Sa volonté constante de renforcer l'attractivité économique de la ville de Tétouan (Maroc), d'améliorer les conditions de vie de sa population, et d'ouvrir de nouvelles zones d'urbanisation.

Il procède d'une vision globale et intégré visant, outre la protection des villes de Tétouan et de Martil contre les risques d'inondation, la création sur les berges de l'Oued Martil d'une zone urbaine à même de contenir l'expansion future de la ville de Tétouan et d'accueillir des espaces résidentiels, culturels, de loisirs, de sport, d'affaires, et de commerce.

Le projet d'aménagement et de recalibrage du lit de l'Oued Martil permettra une stabilisation des berges de l'Oued et ainsi une viabilisation de près de 1.600 hectares, susceptibles de soulager la pression urbaine qui s'exerce actuellement sur la ville, plus particulièrement sur l'ancienne médina et le quartier "L'Ensanche", et de permettre à ces deux tissus historiques de renouer avec leur vocation touristique et patrimoniale.

Les terrains viabilisés pourront accueillir des zones dédiées au développement économique et commercial (centres commerciaux), aux grands équipements (gare routière, salle de sport couverte), à l'animation culturelle (Madinat Al Maârifa, centre culturel islamique, complexe culturel, musée) et touristique (corniche, marina, golf, hôtels, résidences touristiques, parcs paysagers, camping), et à l'habitat (logements moyen standing et logements sociaux).

Par ailleurs, une attention toute particulière sera donnée lors de l'aménagement de cette zone à l'intégration des quartiers existants et au respect de la mixité sociale.

Porté par la société d'aménagement de la vallée de l'Oued Martil, le projet d'aménagement et de recalibrage du lit de l'Oued Martil sera réalisé en trois tranches et consistera notamment en l'aménagement d'un canal trapézoïdal de 18,44 kilomètres, la réalisation d'ouvrages d'art permettant de relier les deux rives de l'Oued, et la construction d'ouvrage pour l'évacuation des eaux de pluies. La première tranche de ce projet concernera le tronçon Tamouda-Bouanane (5,3 kilomètres), alors que la deuxième portera sur le tronçon Bouanane Route Méditéranéene (2,96 kilomètres).

Ce projet pilote vient conforter le programme quinquennal de développement économique et urbain de Tétouan qui s'assigne pour principaux objectifs l'amélioration de la qualité et du cadre de vie des populations locales, la valorisation des atouts de cette région, et la consolidation du positionnement de la ville au niveau national.
Mardi 20 Octobre 2015 - 22:12





Nouveau commentaire :
Twitter